Dossier Stamkos : c’est terminé avec le Lightning? | Therrien et Galchenyuk ne s’aiment pas | Bernier à Calgary?

Mettons que je commence à trouver le dossier de Steven Stamkos très succulent, moi. Pourquoi? Tout simplement parce que plusieurs journalistes renommés commencent à jacasser pas mal de son statut avec les Maple Leafs le Lightning. Il y a eu Pat Hickey, Elliotte Friedman, et maintenant, c’est au tour de Bob McKenzie de mettre son grain de sel.

Lorsque McKenzie jase, on a tendance à l’écouter (et non l’entendre) et à le croire… On le croit parce qu’il est l’un des rares insiders/journalistes à jouir d’une réputation pratiquement impeccable. Donc, puisqu’il a tapé un article fortement intéressant remuant plusieurs facteurs qui feront (possiblement) en sorte que Stamkos quittera Tampa, je ne pouvais pas m’empêcher de blablater à ce sujet.

Voici les éléments principaux qui démontrent que le départ du capitaine du Lightning se dessine de plus en plus :

– Tout d’abord, McKenzie se mouille en disant qu’il ne voit pas Stamkos parapher un nouveau pacte avec l’équipe qui l’a repêché, en 2008. Si Steve Yzerman était pour le signer, ils seraient plus proches… et ils se parleraient un peu, du moins, ce ne serait pas silence radio en ce moment.

C’est ça la différence entre le dossier Stamkos et Anze Kopitar… Les discussions entre le clan Kopitar et les Kings progressent, elles.

– Ce qui intrique McKenzie, maintenant, c’est de voir de quelle façon Stamkos et Yzerman vont gérer leur séparation. À court terme, ils ont tous deux intérêt à ce que Stamkos joue mieux. Il a été pratiquement invisible dans la joute les opposant aux Maple Leafs de Toronto… Il n’a enfilé que deux filets lors de ses 14 derniers matchs et AUCUN lors de ses dix derniers. Toutefois, il a déjoué les gardiens à 43 reprises l’an dernier et il a enregistré 72 points, ce n’est pas négligeable.

En tout cas, même si Steven Stamkos est rendu vieux aux yeux de certains, à 25 ans, je le prends tout de même dans ma formation n’importe quand!

– Un retour en forme de Stamkos servirait tant ses intérêts que ceux du Lightning : lui est en audition pour le premier juillet alors que le Lightning voudra obtenir le plus possible pour ses services. Le coach a sous-entendu que son équipe est 8-4 au cours de ses 12 derniers matchs sans une contribution offensive significative de Stamkos. Voici les trois options « logiques » que le Lightning a dans ce dossier :

1- L’échanger comme joueur de location avant la date limite et au moins obtenir un prospect et quelques choix (le prix actuel pour les bons « rentals »), en retour.

2- Un « sign-and-trade », même si c’est rare au hockey, rapporterait potentiellement plus en retour de Stamkos.

3- Ne pas l’échanger du tout, se rendre le plus loin possible en séries et utiliser le « cap space » disponible ailleurs. Mais même sans Stamkos, ils auront des choix à faire d’ici deux ans.

Bien sûr, le Lightning n’est pas en contrôle de son destin, car Stamkos a une clause de non-mouvement complète. Il n’ira nulle part d’ici la date butoir à moins de décider d’organiser lui-même son échange.

– Le journaliste souligne aussi que toutes sortes de spéculations concernant le futur contrat de Stamkos tournent. Il pourrait parapher un pacte semblable à celui de Jonathan Toews et Patrick Kane, mais McKenzie ne croit pas que l’argent est la principale source de motivation pour Stamkos. Mais quiconque connaît Stamkos est conscient qu’il y a beaucoup d’autres facteurs plus importants comme la destination, la proximité de la famille, un marché traditionnel de hockey, etc.

– Pour terminer, McKenzie a joué au jeu des destinations possibles pour Steven Stamkos :

Edmonton? Leur future structure salariale est un barrage puisque McDavid, Hall et Draisaitl empocheront aussi beaucoup de cash.

Montréal? Stamkos répondrait au besoin et il rejoindrait son vieil ami, P.K. Subban. Mais Marc Bergevin devrait trouver une façon de l’insérer dans sa structure comptable.

Nashville? Ce n’est pas un marché de hockey traditionnel.

New York (Rangers)? Peut-être!

Toronto? Pour ceux qui l’ignoraient, Steven Stamkos y a grandi et toutes les rumeurs l’envoient là, le premier juillet prochain.

Ailleurs chez le Canadien
– P.K. Subban et Andrei Markov sont de vrais gars d’équipe :

– Le collègue Serge Côté a commencé à prêter sa plume au site All Habs afin de jacasser du CH en nous livrant ses opinions et ses analyses fortement captivantes. Allez parcourir sa rubrique, c’est rafraîchissant : LIEN.

– Martin Reway est dynamique et explosif, mais il figure tout de même parmi la liste des joueurs qui nuisent un peu à l’image du Canadien. Cela dit, allez visionner ce but, ça démontre bien l’étendue de son talent :

– Michel Therrien finira-t-il par perdre patience avec son futur joueur de centre numéro un, Alex Galchenyuk?

Finira-t-il par s’imposer avec constance? On jase là, ça fait tout de même plus de trois ans qu’il plafonne! Therrien vantait ses mérites la semaine dernière, mais je ne suis pas convaincu qu’il y croit réellement (en Galchenyuk). Un autre qui aime pas mal faire le party, cela dit…

– Michel est tranchant depuis quelques jours…

… Depuis la mauvaise séquence de son équipe!

– Notre ami Félix Séguin vient tout juste de constater que sans Brendan Gallagher, le Canadien n’avait pas la même attaque :

En rafale
– Le calendrier préparatoire de la prochaine Coupe du monde offerte par Gary Bettman afin d’empêcher ses joueurs d’aller aux Olympiques est désormais accessible :

Les gens de Québec auront la chance de contempler Connor McDavid, les chanceux :

– Qui se souvient de Matt d’Agostini? Pour ceux que ça intéresse, il a parlé de sa première sélection avec Team Canada : LIEN.

– Depuis sa retraite, Simon Gagné se tient actif :

– Chez les Penguins, des changements sont-ils à prévoir pour l’été prochain?

– Pour son retour au sein de l’alignement des Sénateurs d’Ottawa, Andrew Hammond affrontera la puissante attaque des Capitals de Washington :

– En tout cas, Jim Rutherford ne chôme pas depuis une dizaine de jours et, hier, il a procédé à certains rappels pour colmater des trous : LIEN.

– Finalement, Tomas Hertl a subi une blessure au bas du corps :

– Est-ce que Jonathan Bernier se ramassera à Calgary? LIEN

– Je termine avec ça, pour ceux et celles qui s’ennuient d’Alex Semin. Il est arrivé en Russie!

https://www.youtube.com/watch?v=Zbjzs6A4UmA

PLUS DE NOUVELLES