Domi, Drouin et Gallagher traversent une période plus difficile

Bonne nouvelle! Le Canadien de Montréal gagne des matchs par les temps qui courent. L’équipe a remporté cinq de ses sept derniers affrontements.

Ce matin, le CH montre une fiche de 22-14-5 et a 63,4 % de chances de faire les séries.

Carey Price est de retour au jeu (jusqu’à quand?) et il joue son meilleur hockey de la saison. Bref, ça va bien!

Et vous voulez savoir ce qui fait que ça va encore mieux? Le CH ne repose plus sur un seul défenseur, un seul trio ou un seul gardien. Quand un joueur est blessé, d’autres prennent la relève… Quand un trio ne produit plus, un autre se met à produire.

Le CH est même allé chercher 4 points (et presque 6) sur une possibilité de 6 entre Noël et le Jour de l’An… Avec le gardien rétro Antti Niemi devant le filet.

Le Canadien trouve même le moyen de gagner avec lui!
(Crédit: YouTube)

Max Domi est toujours le meilleur pointeur du Canadien ce matin. Mais il n’a pas marqué depuis le 9 décembre dernier. #11Matchs

Il récolte tout de même quelques mentions d’aide par ci et par là…

Avant le match d’hier soir, Jonathan Drouin n’avait qu’un seul but (pas inscrit dans un filet désert) depuis le 4 décembre.

Domi et Drouin ont traîné le Canadien sur leurs épaules durant plusieurs semaines – ils sont les deux meilleurs pointeurs de l’équipe présentement –  mais le Canadien a trouvé le moyen de remporter des matchs sans leur apport offensif récemment. Phillip Danault et Tomas Tatar ont pris la relève.

Brendan Gallagher connaît aussi un petit creux de vague, n’ayant touché le fond du filet qu’une seule fois depuis le 14 décembre. Pas grave, il continue de donner plus d’espace à Danault et Tatar sur la patinoire avec son jeu intense. Et il s’enligne tout de même vers une saison de 30 buts et de 48 points.

Et que dire de Jeff Petry qui a permis au CH de survivre en attendant le retour au jeu de Shea Weber?

Le Canadien a appris à jouer en équipe. À gagner en équipe.

Les joueurs travaillent ensemble et ils ont la bonne attitude.

L’équipe ne repose plus seulement sur un ou deux joueurs qui, lorsqu’ils ne performent pas à la hauteur de leur talent, font inévitablement perdre l’équipe.

Et ça, c’est de bon augure pour le futur.

Ne reste plus qu’à trouver une façon de relancer le power play montréalais, le pire de toute la LNH cette saison…

En rafale

– Une compagnie finlandaise de bâtons de hockey a trouvé un superbe moyen de faire parler d’elle. Elle a envoyé un bâton à Noah Dobson (dont le bâton a brisé en prolongation mercredi soir).

– Jesperi Kotkaniemi apprend vite!

– Et Alex Belzile!

– On aura droit à du gros hockey au cours des premiers mois de 2019.

– Une vidéo qui nous permettrait de faire au moins 50 même avec Kotkaniemi!

PLUS DE NOUVELLES