Dimanche dernier, Michael McCarron avait un message à comprendre

Qui est Michael McCarron? Un joueur qui végétera dans les réseaux mineurs toute sa carrière? Ou un homme mature qui décidera de comprendre qu’il est un genre de Brian Boyle nouveau genre?

En 2003, les Kings de Los Angeles ont fait de Brian Boyle l’un de leurs premiers choix, celui du 26e rang au total. Un gros centre gaucher de 6 pieds 6 pouces, qui a finalement compris son rôle lors de la campagne 2010-11 et c’est ainsi qu’il est devenu un joueur important, à sa façon, au sein d’un groupe.

En 2013, le Canadien de Montréal a jeté son dévolu sur Michael McCarron lors du premier tour (25e au total). Un gaillard de 6 pieds 6 pouces également… À cette époque bien précise, le Canadien souhaitait ajouter du size à son organisation. Ce fut un flop. C’est simple, on ne sait pas trop quel rôle lui donner et Big Mac semble complètement perdu.

Donc, comment ne pas tracer un parallèle entre les deux géants?

Qui est coupable de son mauvais développement? Lui-même… ou le Canadien de Montréal?

Dimanche dernier, McCarron a été opposé, la plupart de ses présences, à Brian Boyle. C’était le moment parfait afin d’étudier tous les aspects de son jeu afin d’en faire un modèle. McCarron et Boyle ont des qualités similaires et les mêmes types de défauts… Toutefois, Boyle a su comment tourner tout ça en sa faveur.

Lorsque les Rangers l’ont acquis de L.A., Boyle était perdu puisque plus personne ne croyait en lui, sauf John Tortorella, qui lui a fait comprendre qu’il devait devenir dur. Qu’il devait travailler et se pousser à fond! À cette époque, Boyle ne savait pas quoi faire pour devenir un joueur de la LNH et lors d’un long processus, Tort’s a fait de lui un joueur de la LNH. Bloquer des tirs, gagner des mises en jeu, jouer robuste et tuer les punitions, c’est devenu son dada. Ça doit également le devenir pour Big Mac et c’est la mission de Claude Julien de lui faire comprendre.

Au final, une fois que Boyle a bien compris son rôle, sa carrière a officiellement pris son envol et il est devenu un incontournable dans son domaine. Le CH doit faire exactement ça avec son gentil géant.

En rafale

– Le pilote a annoncé que Jordie Benn serait laissé de côté ce soir.

– Le Canadien a patiné ce matin, et Charles Hudon pourrait peut-être effectuer un retour ce soir.

MISE À JOUR – Charles Hudon ne jouera pas ce soir. 

– C’est ce soir que Carey Price devancera Jacques Plante.

– La brigade défensive devrait ressembler à ça. Parlant de défenseurs, Joe Morrow sera de retour à Montréal ce soir.

L’attaque devrait avoir ce visage-là ce soir, contre les Jets de Winnipeg. À moins que Rychel joue, si Hudon n’est pas en mesure de le faire.

– Un choix très logique.

– Mathew Barzal et Connor McDavid pourraient peut-être jouer ensemble au prochain Championnat mondial. Les brigades défensives devront être allumées si c’est le cas.

PLUS DE NOUVELLES