Devante-Smith Pelly: une carrière dans l’enclave

Une facette du hockey qui a jusqu’à maintenant été peu explorée est l’analyse des patrons de jeu et des micro-tendances qui rendent unique l’éventail d’habiletés d’un joueur. L’apport de deux patineurs présentant des statistiques semblables peut paraitre identique d’un point de vue quantitatif, mais chacun amène sa touche personnelle et a des réflexes propres à lui-même dans certaines situations de match. En étudiant de façon plus approfondie le style de jeu et, plus précisément, les tics d’un individu, on comprend mieux ce qui explique ses succès et on est plus à même de déterminer lesquels pourraient développer une chimie.

Le descripteur du Canadien à la radio, Martin McGuire, réussit à identifier rapidement les joueurs dans le feu de l’action en portant une attention particulière à ces détails. Durant les échauffements, il analyse la façon dont ils patinent, tirent et manient la rondelle, plutôt que de se souvenir seulement de leur nom et de leur numéro. Il bâtit ainsi dans sa tête un catalogue de style.

Un cas qui a piqué ma curiosité est celui de Devante Smith-Pelly, qui a surpris un peu tout le monde en enfilant deux buts à son premier match aux côtés de Plekanec et Pacioretty.

Smith-Pelly avait une tâche ardue devant lui: remplacer Brendan Gallagher, de loin l’attaquant le plus dynamique du Canadien. Non seulement Gallagher est l’un des meilleurs de son équipe pour entrer en territoire adverse avec vitesse en contrôle de la rondelle, mais il pointait au 6e rang de la L NH pour les chances de marquer générées avant le match d’hier.

Beaucoup d’indices laissaient croire que DSP n’était pas à sa place au sein d’une première unité offensive. Sa créativité est limitée et il a cette fâcheuse habitude de ralentir en possession de la rondelle. Il faut dire que l’Ontarien, durant sa carrière, a toujours peiné à faire avancer le jeu en zone neutre.

Mais Michel Therrien a pris le pari que le brio de Plekanec et de Pacioretty maquillerait ses failles, tout en exploitant ses forces, qui sont l’efficacité dans le mouvement cyclique en fond de territoire – la seule traduction qui m’est venue à l’esprit pour on the cycle –, l’aggressivité sur le porteur du disque en échec-avant et, surtout… le flair à l’orée du filet.

Ce qui est fascinant chez Devante Smith-Pelly, c’est à quel point les buts qu’il marque se ressemblent. Ils sont pratiquement des copies carbones: soit des tirs sur réception en acceptant une passe dans l’enclave, soit des déviations à deux pieds du gardien.

Le gros Ontarien, malgré tous ses défauts, peut compter sur une qualité bien importante dans une ère où les gardiens dominent. Ses talents de finition dans les zones dangereuses sont aiguisés. Il est ainsi plus dangereux lorsque jumelé à des joueurs pouvant s’occuper du contrôle de la rondelle, acheter du temps et de l’espace et le repérer dans l’enclave. C’est ce que Plekanec et Pacioretty ont été en mesure de faire, obtenant chacun une mention d’aide primaire sur un de ses buts.

Gallagher ne sera jamais remplaçable, mais si une chimie pouvait s’installer entre ces trois joueurs, son absence causerait certes moins de problème au Tricolore. Et dans l’éventualité où les défauts de Smith-Pelly reviendraient le hanter, Michel Therrien pourrait tester les habiletés de Bud Holloway ou, encore, Christian Thomas.

En rafale
– Comme DLC l’a indiqué en primeur: le CH a procédé aux rappels de Dustin Tokarski et Christian Thomas. LIEN

– Bonne nouvelle à Edmonton!

Et une moins bonne…

– Tony Romo, le quart-arrière des Cowboys, s’est ENCORE blessé à la clavicule! LIEN

– William Nylander est un homme en mission, dans la Ligue américaine! LIEN

Rappelé en janvier, par les Leafs?

– Luc-Olivier Blain a 26 ans et a amassé 8 points en 13 matchs dans la ECHL cette année.

– Les IceCaps amorceront vendredi un long voyage à l’étranger, cette fois avec Jarred Tinordi! LIEN

– Quel but spectaculaire en Angleterre! LIEN

– L’ancien capitaine des Remparts de Québec, Kurt Etchegary, accroche ses patins.

– Assez spécial que les Kings ne lui ait JAMAIS offert sa chance alors qu’il brûlait la LAH à l’époque!

– Otis Nixon, un ancien des Expos, a été arrêté dans la région d’Atlanta. LIEN

– Les centres des Leafs misent sur le support de leurs ailiers pour gagner des mises en jeu! LIEN

– Le nom de Kari Lehtonen a été placé sur la liste des blessés. LIEN

– Didier Drogba est-il le futur entraîneur de Chelsea? LIEN

– Puisque je vous disais qu’il n’y avait pas à s’en faire avec Galchenyuk, qu’il faisait de très, très bonnes choses! LIEN

PLUS DE NOUVELLES