Deux choses « positives » à surveiller chez le CH ce soir

Après une pause de quatre jours, le Canadien renouera avec l’action ce soir, du côté de Pittsburgh, contre trois joueurs qui ont 85 points ou plus. Evgeni Malkin a 93 points, dont 42 buts, alors que Phil Kessel et Sidney Crosby en ont 85 chacun. Le meilleur marqueur du côté du Canadien, Brendan Gallagher, a 49 points… et Jonathan Drouin a autant de points que Malkin a de buts.

Un duel qui semble inégal à première vue, mais en fouillant un peu plus loin, ce n’est peut-être pas aussi disparate qu’on peut le penser. Du moins, au niveau de la défensive. Depuis le lancement de la campagne, les Penguins ont accordé en moyenne 3,06 buts (21e rang) par rencontre, alors que les hommes de Claude Julien en ont alloué 3,10 par match.

Par contre, au chapitre des buts enfilés, le Canadien n’est pas dedans du tout. On parle carrément d’une autre classe. 257 par les Pens… et 196 seulement par les hommes en bleu-blanc-rouge, bon pour le troisième plus médiocre de la ligue. Le positif de ce récit : c’est Antti Niemi qui défendra la cage du Tricolore, lui qui connaît d’excellents moments depuis son arrivée dans la Métropole. Se mesurer aux Penguins, c’est motivant puisque cette formation s’est débarrassée de lui comme un chiffon en début de saison.

Ce sera un troisième duel en mars entre les deux clans et les Penguins ont remporté les deux autres joutes. Réussiront-ils à balayer le Canadien ce mois-ci? Du côté du Canadien, Gally a atteint le plateau des 30 buts pour la première fois de sa carrière lundi, contre les Red Wings. Avec un point ce soir, il pourrait toucher au plateau des 50 points pour la première fois de sa carrière. Paul Byron sera également à surveiller, lui qui pourrait atteindre le plateau de 20 buts pour une deuxième saison successive. Avec deux buts, Alex Galchenyuk pourrait frapper les 20 buts et les 50 points.

Au final, avec la déclaration de Paul Byron hier, les joueurs ciblés décideront-ils de passer à l’action? À suivre…

En rafale

– Si vous souhaitez consulter les combinaisons des Penguins de Pittsburgh prévues pour ce duel, elles se retrouvent juste ICI.

– Ça fait réellement pitié chez le Rocket de Laval… à l’image de son grand frère le Canadien. Cette organisation fait réellement pitié!

– Une déclaration de Denis Gauthier qui décrit parfaitement l’organisation du Canadien.

– Parlant de Gauthier, je ne savais pas qu’il avait autant de talent en dessin.

– Cette équipe est tout simplement fumante… mais sera-t-elle en mesure de s’imposer lors du tournoi printanier?

PLUS DE NOUVELLES