DESHARNAIS EST MEILLEUR QUE GOMEZ

Il y a eu plusieurs éléments intéressants qui sont ressortis de la défaite du Canadien 6-5 aux mains de l’Avalanche samedi soir. Pas juste du positif. Pas juste du négatif.

Ce match a confirmé des choses que l’on voyait venir. On sent que des changements importants sont imminents dans la hiérarchie de l’équipe. Desharnais est en train de passer devant Gomez, entre autres.

On sent aussi que la stabilité et la régularité ne sont pas encore au rendez-vous cette saison. Price, Subban, Cole, Gomez, Gionta, Emelin et Gill doivent tous en donner beaucoup plus en ce sens.

Voici quelques observations qui naviguent sur ces deux fronts :

David Desharnais continue son ascension irrésistible
Photo: cyberpresse.ca

1) Desharnais et Pacioretty doivent former un duo « inséparable » au sein de cette équipe, au même titre que Cammalleri/Plekanec et Gomez/Gionta. C’est l’amour et l’amour, c’est fort!

2) Desharnais, a joué 6:32 minutes de plus que Scott Gomez et 1:40 de plus que Plekanec contre le Colorado. Il semble pouvoir générer autant d’offensive que Plekanec si on lui donne les bons ailiers. 

3) Desharnais est essentiel au succès de l’avantage numérique du CH, seul Plekanec chez les attaquants mérite autant de temps de glace que lui dans cette phase de jeu. Je ne suis même plus certain que Gomez y mérite encore une seule minute. Desharnais, comme on l’anticipait, est en train de passer subtilement devant Gomez dans la hiérarchie. Un plan que Martin a sans doute concocté entre deux p’tites Mol frettes l’été dernier quand il se disait qu’il allait dorénavant être moins patient avec son #11… Pacioretty n’est pas le même joueur lorsqu’il joue avec Desharnais, il est beaucoup plus impliqué et motivé. Hier, il avait l’air gigantesque sur la patinoire.

4) Il semble de plus en plus clair qu’en l’absence de Cammalleri, les deux ailiers les plus importants chez le Canadien sont devenus Pacioretty et Kostitsyn. Même que Pacioretty semble en train de devenir le meilleur ailier tout court. Gionta? Disons, qu’il doit jouer comme hier plus souvent.

5) Gomez pourrait grandement profiter d’un plus petit temps de glace et de défenseurs moins efficaces face à son trio. Parlant de son trio, avec Cole et Gionta, il pourrait rapidement devenir le 3e trio du CH, ce qui ne serait pas une mauvaise chose, malgré le fait que leurs salaires combinés s’élèvent à 16,8 M$…

6) Malgré sa pénalité couteuse Diaz joue très bien. Il ne panique pas. Son 21:58 de temps de jeu, dont 1 minute de plus que Subban à égalité numérique, ne ment pas.

7) On ne peut en dire autant d’Emelin qui se débarrasse souvent trop vite de la rondelle, mais il y a encore de l’espoir dans son cas. Il est encore encore gêné…

8) Palushaj n’a pas l’air fou. Il a du talent. En fait, je serais très curieux de l’essayer avec Desharnais et son ancien coéquipier au Michigan, Max Pac. Pendant ce temps, D’Agostini est devenu un rouage important de l’attaque des Blues… Parlant d’échange avec les Blues, Eller a connu deux matchs intéressants jusqu’ici. Reste à mettre des points au tableau…

9) Depuis le départ de Hamrlik, la stabilité est une denrée rare en défensive. Gorges est ce qui représente le plus cette stabilité en ce moment. Mais on n’oubliera pas que Hamrlik terminera sa carrière dans le top 30 des défenseurs dans l’histoire de la LNH. Statistiquement parlant en tout cas… Gauthier l’avait-il oublié?

10) Plekanec est encore le métronome de l’offensive montréalaise. Beaucoup plus efficace sur le bord de la rampe en avantage numérique, on le sent moins figé. Il nous a encore démontré que quand il y mettait toute la gomme son lancer n’est pas piqué des vers.

11) Erik Cole? Il a montré des beaux flashs ici et là, mais c’est très peu. Je ne sais pas si Martin l’a pris en grippe, mais je préférerais voir plus de Cole sur le PP et moins de Gomez. Desharnais et Pleky font le travail au centre. Cole serait plus utile autour du but que sur le banc.

P.K. Subban doit être plus concentré

12) P.K. Subban commence à sentir un peu fort la guigne de la deuxième saison, ce que les Uzbékistanais appellent the sophomore jinx. Mais n’oublions pas qu’il avait également commencé la saison dernière en « tout trempe », avant de devenir une brute d’efficacité après les Fêtes. Tant que la tête n’enfle pas trop dans son cas, parce qu’il va vite constater que les fans montréalais sont les champions des relations amour/haine… Focus, P.K., F-O-C-U-S! LESS IS MORE, P.K.!  Surtout si son dos n’est pas à 100%…

13) Price a connu un mauvais match hier, on sent que l’instabilité des défenseurs devant lui le dérange. Ça l’a embêté sur 3-4 buts contre le Colorado. Son travail demeure toutefois d’arrêter les rondelles et il le sait. On n’appuiera pas sur le bouton de panique dans son cas, mais le CH a besoin qu’il élève son jeu d’un cran en l’absence de Markov et de Cammalleri, ainsi qu’en la présence de tous ces jeunes défenseurs.

14) À mon humble avis, ça paraît encore beaucoup que le camp d’entraînement de cette année n’aura pas été très efficace. Trop de joueurs « pas rapport » sont restés trop longtemps. La vraie équipe a besoin de 4 vrais matchs ensemble, pas juste 2…

15) Le CH ne nous a pas encore montré sa régularité de l’an dernier, encore ici, camp raté, blessures, jeune défensive, départ d’Hamrlik et Price qui n’a pas encore sauvé un match, sont les facteurs clés. Espérons enfin que la belle chimie et la belle camaraderie des dernières années ne s’estompera pas…

En passant, merci aux gens de Molson, qui m’ont offert deux billets pour le match inaugural la semaine dernière! La nouvelle Zone Molson Ex, est bien réussie. Plus que les jeux de certains joueurs ces temps-ci…

Vouèlà.

PLUS DE NOUVELLES