DERNIÈRE HEURE: Les Penguins font l’acquisition de Derick Brassard

Qui a dit que les rumeurs de transactions ne se concrétisaient jamais!

Une heure après que mon collègue Jeff ait discuté de la disponilbilité de Derick Brassard, Jim Rutherford a fait son acquisition en retour d’un choix de première ronde, du jeune espoir FIlip Gustavsson ainsi que d’Ian Cole.

Il ne faut pas s’attendre à ce que ce dernier demeure à Ottawa bien longtemps, alors qu’il pourrait bien aider une autre formation dans la course aux séries éliminatoires…

Les Penguins n’avaient toutefois pas le choix de le céder dans cette transaction, pour des motifs salariaux évidents…

Pierre Dorion désirait absolument recevoir un choix de première ronde dans le pacte puisque les Sénateurs n’en avait pas en vue du prochain encan, après avoir fait l’acquisition de Matt Duchene. Il faut néanmoins préciser que si Ottawa repêche dans le top 10 du repêchage cette année, c’est la sélection de premier tour en 2019 que l’Avalanche obtiendra.

L’espoir Filip Gustavsson, repêché au deuxième tour en 2016, vient combler un besoin à Ottawa puisque la relève de l’équipe entre les poteaux était extrêmement faible. Celui-ci était d’office pour la Suède lors du Championnant mondial junior. On le décrit comme un cerbère calme et très efficace d’un point de vue technique.  Les Penguins n’avaient toutefois pas de place pour lui à moyen terme, compte tenu de la présence de Matt Murray et de Tristan Jarry.

Même si cette transaction est intéressante pour les Sénateurs, elle vient confirmer que l’organisation improvise depuis les deux dernières années.

Mika Zibanejad aura finalement été sacrifié contre un choix de fin de première ronde, un défenseur vieillissant et un espoir mystérieux…

Pierre Dorion aura donc transigé deux centres de calibre top 6 dans la dernière année…

Deux centres lui ayant permis de se rendre en finale de l’Est…

Le DG se retrouve finalement en position d’aider l’équipe qui avait vaincu la sienne à ce moment, en lui offrant la possibilité de mettre la main sur une troisième Coupe Stanley consécutive, avec un top 9 offensif terrifiant…

En passant, le contrat de Brassard sera échu en 2019, ce qui signifie que les Penguins pourront compter sur cette offensive dévastatrice pour les deux prochaines années…

Au final, c’est le Canadien de Montréal qui est le plus grand perdant de cette transaction! Jim Rutherford ne voudra plus faire l’acquisition de Tomas Plekanec, après avoir acquis Brassard…

Et Marc Bergevin peut oublier son plan B de la saison estivale…

On jase, mais si celui-ci tenait sincèrement à Brassard, il aurait pu tenter de faire son acquisition dès maintenant, non?

Le choix du Canadien en deuxième ronde risque de se retrouver à quelques échelons de celui des Penguins, sans oublier que le CH possède plusieurs espoirs entre les poteaux…

Cette transaction offre également un bon aperçu de la valeur de Max Pacioretty… Oui, le capitaine du Canadien est un meilleur joueur que Derick Brassard, mais les centres détiennent généralement une plus grande valeur que les ailiers…

Ne cherchez pas trop loin pourquoi Max Pacioretty est toujours à Montréal!

En Rafale

– Nikita Scherbak défendra les couleurs du Rocket contre les Comets d’Utica.

– Une troisième équipe dans la transaction d’Erik Karlsson pour accueillir Bobby Ryan et son contrat?

– Il fallait s’y attendre, puisqu’il y a présentement 23 joueurs en santé à Montréal.

– Une déclaration qui risque de susciter des débats…

PLUS DE NOUVELLES