Défense de toucher #2: Martin St-Louis

« C’est presque une certitude que Martin St-Louis choisira de continuer sa carrière, mais ce ne sera pas à New York. Les deux clans sont prêts à passer à autre chose. »

Selon le bon vieux Larry Brooks du New York Post, le Québécois de 39 ans s’apprête à tester l’autonomie. St-Louis, malgré ses ennuis en séries éliminatoires, a produit 0.7 point par match cette saison ce qui est digne d’un joueur de 1er trio selon les standards modernes. De plus, il traîne un curriculum vitae qui risque d’attirer plusieurs équipes à travers la ligue.

Mais à l’instar de Pierre-Alexandre Parenteau et Daniel Brière, il est un autre nom qui fait frémir. Sa signature représenterait un obstacle pour les jeunes Charles Hudon, Sven Andrighetto et Nikita Scherbak ainsi qu’une seconde entorse au virage jeunesse qui tarde après avoir été annoncé en grande pompe l’été dernier.

En 74 matchs la saison dernière, St-Louis a généré moins chances de marquer que Lars Eller malgré une portion relativement élevée de départs en zone offensive (52%). Ses coéquipiers les plus fréquents à New York ont été Chris Kreider et Derek Stepan. Ce dernier a terminé au 11e rang chez les centres de la LNH pour le nombre de passes primaires, en dépit d’avoir joué seulement 68 matchs. Cela témoigne de son altruisme et de son habileté à faire produire ses ailiers.

À Montréal, St-Louis serait campé derrière Max Pacioretty dans la hiérarchie des ailiers gauches et compléterait des attaquants de la trempe de David Desharnais, Dale Weise ou encore Pierre-Alexandre Parenteau. De quoi accélérer un déclin prononcé qui s’est amorcé en 2012. Vous aurez compris que ces joueurs n’arrivent pas à la cheville de ses anciens acolytes…

Oui, MSL est habituellement un ailier droit même s’il tire de la gauche. Mais Bergevin a clairement fait savoir par le passé qu’il préférait respecter les latéralités, à la défense comme à l’attaque. C’est ce qui a entre autres motivé les départs de Gorges et Sekac.

Enfin, le Canadien n’a pas les moyens de verser à St-Louis ce que lui offriraient d’autres équipes et, s’il réussit à libérer de l’espace sous le plafond salarial, il devrait plutôt se tourner vers T.J. Oshie et Carl Soderberg.

En rafale
– RAPPEL: il y a beaucoup d’informations qui circulent dernièrement. Sportsnet a un résumé pour vous: LIEN

Colin Miller et Derek Forbort (Monarchs de Manchester) génèrent de l’intérêt en vertu de leurs dernières performances durant le tournoi de la Coupe Calder.

– La communauté afro-américaine s’intéresse de plus en plus au hockey, à Chicago. LIEN

– Gary Bettman doit se rendre à l’évidence: un marché de hockey ne peut pas fonctionner en Arizona. LIEN

– Ana et Alex Galchenyuk tournent un nouveau show. LIEN

– David Desharnais croit que le Canadien est l’une des meilleures équipes: LIEN

Prions pour que Marc Bergevin ne pense pas comme lui.

L’équipe ne marque pas de buts et l’aile droite est démunie au point d’aligner Weise sur le top-6.

–  Renaud Lavoie dit qu’il faut oublier Phil Kessel à Montréal, mais ça semble davantage une opinion personnelle qu’une information tirée d’une source. LIEN

Rappelons qu’il avait dit la même chose à propos de Jagr, et le CH avait quand même essayé de l’obtenir avant la date limite.

– Les Sabres pourraient-ils s’intéresser à Rick Nash? LIEN

– Mantha n’a pas peur d’être échangé. Il dit même qu’un changement d’air pourrait lui être bénéfique! LIEN

– Louis Leblanc pourrait-il s’expatrier en Suisse? LIEN

– Andrew Barroway n’est plus l’actionnaire majoritaire des Coyotes. LIEN

PLUS DE NOUVELLES