De nombreuses questions demeurent sans réponse concernant Andrei Markov

Il y a de ces chroniques où chaque mot doit être pesé afin d’éviter d’amener le lecteur là où vous ne voulez pas nécessairement qu’il se retrouve…

Il y a de ces articles qui vous prennent 2, 3… Parfois même 4 jours à rédiger parce que le contenu de ceux-ci soulèvera simultanément les passions, les critiques et les applaudissements…

Il y a de ces moments où l’on hésite avant de peser sur Enter

ENTER

La beauté du sport professionnel réside en l’interprétation que chacun fait des rencontres qu’ils regardent, des nouvelles qu’il lit ou des rumeurs qu’il entend.

Qui dit interprétation dit aussi opinion et subjectivité

Et qui dit tout ça dit bien entendu questionnement

Posons-nous des questions alors!

Si v
ous n’aimez pas les textes d’opinion et que vous préférez lire de la nouvelle traditionnelle, je vous conseille de fermer immédiatement votre fureteur Web…

Pourquoi Andrei Markov est-il toujours en Floride?

Je n’ai pas besoin de vous remettre en contexte, right? Vous savez déjà tous que Markov a atterri à Miami il y a 11 jours et qu’il y est toujours…

Eh bien, pourquoi n’a-t-il pas encore pris un vol aller-retour, le grand Markov?

Markov aime-t-il la Floride ou le chanteur Flo Rida?
Image : Mr.Perfect

 

Personne d’entre-nous ne détient malheureusement la réponse exacte à cette question.

(Si je me trompe et que vous la connaissez, écrivez-moi un courriel :info@danslescoulisses.com)

On ne sait jamais…

Alors, pourquoi Markov a-t-il raté le match d’ouverture locale et la prise de photo officielle pour demeurer sous le soleil chaud de la Floride?

N’aurait-il pas pu prendre un vol aller-retour pour se joindre à ses coéquipiers le temps d’un flash?

Peut-être. Mais en même temps, des photos d’équipe, il y en aura d’autres…

N’aurait-il pas pu se joindre à Cammalleri et Spacek, notamment, lors de la présentation des joueurs?

Si Markov n’est pas revenu à Montréal pour le match face aux Flames, c’est qu’il croyait obtenir le feu vert du docteur Andrews le lendemain, en Floride. Du moins, le Canadien y croyait fortement!

L’extrêmement bonne nouvelle qu’aurait été ce bilan médical aurait enterré l’absence de Markov, la veille au soir!

Mais le lendemain, le meeting entre Markov et le docteur Andrews ne semble pas tout à fait s’être passé comme prévu.

Pourtant, Renaud Lavoie, Chantal Machabée et Tony Marinaro ont confirmé vers 17:00 ce jour-là que Markov allait rejoindre ses coéquipiers la semaine suivante (cette semaine) et qu’il allait patiner avec eux.

Mais non… Voilà qu’on apprend qu’il est toujours en Floride et qu’il ne patine pas!

Pourquoi?

OPTION A – Andrei Markov et le docteur Andrews veulent travailler une semaine de plus le genou droit de Markov pour s’assurer qu’il soit fort et pleinement rétabli.

Possible… Même très probable. C’est la version officielle que tentent de nous faire gober le Canadien et la plupart des journalistes.

Par contre, le Canadien nous a souvent caché des choses dans ce dossier alors il faut en prendre et en laisser, surtout lorsque Lavoie, Machabée et Marinaro, les porteurs de bonnes nouvelles, travaillent tous pour des médias partenaires au Canadien! Nous ne sommes pas à un délicat petit mensonge près…

OPTION B – Des raisons personnelles entrent en jeu et compliquent les choses.

Renaud Lavoie parlait hier, sur Twitter, de raisons personnelles qui garderaient Markov loin de Montréal.

Markov a-t-il des problèmes de santé? A-t-il une prédisposition génétique (maladie dégénérative) aux articulations? Se pourrait-il que la prise de médicaments anti-douleur durant pratiquement 3 ans ait provoqué des effets psychologiques ou physiologiques indésirables?

Markov pourrait-il vivre présentement une période difficile, lui qui ne peut exercer son métier depuis plusieurs mois et surtout, qui semble fragile, timide et réservé de nature? On se pose la question, c’est tout…

Si c’est l’option B qui s’avère vraie (mais j’en doute), je lève mon chapeau à la direction du Canadien pour garder tout cela confidentiel. Je vous promets aussi de ne jamais dévoiler quoique ce soit à ce sujet si j’apprends quelque chose de la sorte… En espérant que les journalistes et blogueurs feront de même, même les plus scrupuleux!

OPTION C – Le Canadien veut écarter Markov de sa formation.

Le Canadien tente-t-il de faire invalider le contrat de Markov avec une preuve médicale que l’état du genou de ce dernier ne correspond aux informations sur lesquelles Pierre Gauthier s’est basé pour offrir un contrat de 3 ans au défenseur? C’est tout de même le Canadien qui signe les chèques émis au docteur Andrews…

Encore une fois, on se pose des questions, point à la ligne…

Mais vous ne trouvez pas ça bizarre que le Canadien n’ait pas voulu offrir un contrat de plus d’une saison à Josh Gorges, un guerrier qui n’avait subi qu’une première (et plus petite) opération au genou (opération dont il s’est pleinement remis), alors qu’on imprime un contrat de 3 ans à Markov?

Sinon… Markov pourrait-il être échangé? Est-il là pour se tenir loin de l’équipe jusqu’à ce que Bob Gainey ou je ne sais trop qui dans l’organisation trouve une solution? Même en m’y efforçant, je n’arrive pas à avaler une telle explication…

Alors, pourquoi Markov n’est-il pas à Montréal alors?

Comme je vous le disais en début de chronique, je ne possède pas cette réponse. Mais si vous voulez mon avis, je crois que le Canadien ne nous cache pas beaucoup de choses.

Pas de transaction dans l’air… Pas de nouvelle opération dans les prochains jours… Pas de carrière finie non plus…

Mais force est d’admettre qu’on nous cache quelque chose… Du moins, qu’on ne nous dit pas tout!

J’ai l’impression que Markov est craintif. Qu’il sait qu’il s’agit peut-être de sa dernière chance de jouer dans la LNH. Une autre blessure de la sorte et ce serait fort probablement la retraite, non?

« Votre genou devrait tenir le coup, monsieur Markov. »

« Devrait ou va, docteur? »

« Pour en avoir la certitude, il faudrait renforcer ceci, cela… Et faire de nouveaux tests. »

« Allons-y alors! »

Facile d’imaginer une telle conversation, right?

Facile aussi d’imaginer l’expression du visage de Pierre Gauthier lorsqu’il apprend que son nouvel investissement de 17,25 millions $ va passer quelques autres jours, au minimum, à Gulf Breeze.

La vraie question maintenant : Quand le docteur Andrews confirmera-t-il à Andrei Markov que son genou est pleinement rétabli? Cette semaine… La semaine prochaine… Le mois prochain… Jamais…

Et si Markov revient au jeu un de ces 4, redeviendra-t-il le défenseur qu’il était il y a 4 ans?

Seul le temps nous le dira!

PLUS DE NOUVELLES