David Schlemko est le nouveau « Jordie Benn »

David Schlemko a fait du temps supplémentaire ce midi, c’est donc dire que Jordie Benn sera officiellement réinséré au sein de la formation ce soir. Lors de son acquisition, je parle de celle de Schlemko, évidemment, souvenez-vous que celui-ci était l’un des candidats pour jouer à la gauche de Weber. Marc Bergevin l’imaginait, le voyait jouer à la gauche du gros numéro 6.

En tout cas, si Shea Weber accompagne l’équipe sur la route, ce qui est peu probable, Schlemko pourra se vanter qu’il est à la gauche de Weber… sur la passerelle. Elle est bonne! 

C’est logique. Et même que c’est le gars qui aurait dû subir les premières foudres de l’entraîneur Julien. Que fait-il de plus que Jordie Benn sur une patinoire? L’athlète de 30 ans n’a que deux mentions d’aide en 22 rencontres, mais il a un différentiel de plus-2, ce qui lui a permis de gagner un peu de temps avant de subir sa punition.

Cependant, lors de ses sept derniers matchs, il a cumulé un médiocre différentiel de moins-4… une chose que Claude Julien est incapable de tolérer, tout comme la difficulté de remporter les bagarres le long des rampes. Schlemko n’est pas le gars le plus physique de cette brigade, lui qui distribue 0.7 mise en échec par match. C’est très peu. Cependant, il bloque sa partie de lancers avec une moyenne de 1.9 par duel.

Schlemko devait apporter une petite dose offensive au Canadien et il n’est pas en mesure de remplir ce rôle. Jordie Benn apporte tout de même un soutien, en plus de distribuer près de deux mises en échec par rencontre. Une facette non négligeable qui démontre que Benn est peut-être plus utile qu’un Schlemko en bout de ligne. Une bonne décision du coach!

Logan Shaw sera également laissé de côté afin de permettre à Daniel Carr de réintégrer la formation. Il sera peut-être l’étincelle offensive du Canadien, qui sait? 

En rafale

– Une statistique vraiment peu éloquente pour Sylvain Lefebvre.

– C’est simple. Le Canadien doit se méfier de lui-même avant de se méfier des gros canons des Canes.

– J’adore vraiment ce que le nouveau proprio tente de faire avec ses Hurricanes de la Caroline.

– On est rendu là chez le Canadien, mais lors de la prochaine à Montréal, on annoncera encore une salle comble.

– L’Impact devra vraisemblablement oublier Paz.

Ça semble très compliqué de dénicher du renfort pour l’Impact…

PLUS DE NOUVELLES