DansLeGrenier – Les Rangers me font peur…

Les Rangers me font peur.

Pas une phobie intense comme mon ex devant une araignée, mais une peur tranquille. Et je n’irai pas essayer de tuer les Rangers avec une vieille gougoune en espérant qu’ils ne fassent pas de tache sur le mur.

Une peur réfléchie. La pire sorte de peur.

Comme ma peur des serpents. Je sais que c’est juste un tuyau avec une bouche, mais ça se déboîte la gueule pour te manger au complet. Je respecte ça.Parlez en à Milhouse.

Alors que plusieurs sont contents d’affronter les Rangers au lieu de Pittsburgh, je ne suis pas sur.

Voici pourquoi ils me font peur.

1) Le passé

Dans le passé, les Canadiens sont excellents pour battre des puissances, mais échouent souvent contre des équipes moins bonnes.

2008: On sort les Bruins et les Flyers nous éliminent en 5.

2010: On sort les Capitals, on sort Pittsburgh et on perd contre Leighton et les Flyers.

2013: Les Sénateurs nous sortent alors qu’on était favoris.

Les Canadiens élèvent leur jeu d’un cran contre les grosses puissances, mais trouvent le moyen de s’incliner contre les plus faibles.

Été 2009. Barbecue de famille dans la cour chez nous. Mon gros oncle s’assoit sur une chaise de patio en plastique.

Tiendra-t-elle le coup?

La tension est à son comble. «La chaise va lâcher… c’est sur… elle va lâcher…», pensent tous les membres de la famille en silence.

La chaise tient le coup… encore un peu plus longtemps… Il se replace sur la chaise et elle tient encore bon! Wow!

Il se lève, ramasse deux burgers et une bière. Il se rassoit sans finesse. C’est fini. Non! La chaise reste debout et relève le défi.

Il se lève et quitte plus loin sur le terrain.

Ma tante qui pèse autant que ma cuisse voit l’opportunité et s’assoit tranquille.

BANG! Les deux pattes en plastique d’en arrière plient et la matante tombe sur le dos entre les nouilles de piscine et le cabanon.

Pourquoi ça s’est passé comme ça? Je sais pas. Personne sait. Mais ça fait un peu peur.

2) L’excès de confiance

«On a sorti les Bruins! Rien ne peut nous arrêter! Ils sont meilleurs que les Rangers en plus!»

Telle une fosse, je suis sceptique.

On a battu les Bruins pourquoi?

4 défenseurs recrues dans l’alignement, Rask qui n’a pas pu stopper une seule échappée et une équipe de joueurs stupides.

Certains me trouvent durs quand je traite les Bruins de stupides.

Ils sont bons, les Bruins, mais aucune cervelle.

Essaie de nommer les joueurs intelligents chez les Bruins. Faites l’exercice.

Bergeron… Reilly Smith… Rask… Paillé? Hamilton? Krug?

C’est pas beaucoup, 6 sur 19.

Ça en prend des joueurs « moins réfléchis » dans une équipe, mais pas en majorité!

J’ai toujours adoré Boychuk, par exemple. Bon tir, intense, quand même rapide, n’a peur de rien.

Mais en fin de 3e, son équipe perd, et bang! Il plante ses deux poings dans le torse de Bournival et a deux minutes de punition. Très stupide. Et récurrent dans son cas.

Les Canadiens ont battu les Bruins parce qu’ils sont plus intelligents.

David est bon contre Goliath, mais est-il bon contre un autre David?

Les Rangers, ce ne sont pas les Bruins. Ils sont moins bons, oui. Mais plus dangereux.

Les Rangers n’essaieront pas de jouer dur. Lundqvist va rivaliser Price devant le filet, malgré ses antécédents d’avoir de la misère contre Montréal. Et la défensive des Rangers n’est pas celle des Bruins.

Bref…

Lundqvist vs Rask… Avantage Lundqvist.

Girardi, McDonnagh, Staal, Stralman, Moore vs Chara, Boychuk, Hamilton, Krug, Bartkowski… Avantage Rangers.

St-Louis, Richards, Zuccarello, Brassard, Nash, Stepan, Hagelin vs Lucic, Krejci, Iginla, Bergeron, Marchand, Smith, Soderberg… J’ai tendance à donner l’avantage aux Rangers encore.

Surtout que leurs vedettes sont plus opportunistes et que les joueurs de soutien comme Dominic Moore, Brian Boyle et Derek Dorsett sont plus dangereux que les Thornton et Campbell.

Cela dit, je crois en notre équipe cette année!

La chimie est bonne, l’opportunisme, le coeur. L’unité.

Et je pense qu’on va gagner, mais je regarde tout ça objectivité.

Les Canadiens vivent quelque chose de spécial, et nous font vivre ça avec eux!

J’ai hâte à une série qui ne se rendra pas en 7 (tanné des maudites statistiques de game 7), une série avec moins d’annonces de St-Hubert, Coors Light et Bell et une série où Daniel Brière va encore faire des points en jouant -4 minutes par partie!

GO HABS GO!

Mais j’ai beaucoup plus peur des Rangers que des Bruins.

Et vous? Votre feeling face à cette série?

 

PLUS DE NOUVELLES