Dale Weise : une utilisation inexplicable

Le Canadien luttera contre les Sharks de San Jose ce soir dans le but de remporter un premier gain en 20 ans de ce côté-là de la Californie. Jesperi Kotkanieni sera-t-il une fois de plus rayé de l’alignement? Les chances y sont réellement. Dans le cas de Dale Weise, le gars qui devrait logiquement observer les rencontres des gradins, il figure dans les bonnes grâces de son entraîneur, Claude Julien.

Le coach l’aime beaucoup, celui-là. – Capture d’écran YouTube

Weise est de retour dans un uniforme du Canadien depuis le 9 février 2019, et il se sent revivre. Point de vue « humain » il revit peut-être et comme joueur, il pense peut-être revivre, mais il ne se passe absolument rien sur la patinoire. Pourtant, il a joué les quatre dernières rencontres du Canadien de Montréal… et il a cumulé de gros zéros partout. Est-il si utile que ça sur le trio de soutien du Tricolore? Il a joué environ 10 minutes en moyenne lors de ses quatre derniers matchs.

La bonne nouvelle, il n’a ramassé aucune minute de pénalité, donc il ne nuit pas à l’équipe de ce côté…

Le Démon blond des pauvres a joué jusqu’ici sept rencontres depuis son retour. Il n’a pas noirci la force de pointage offensivement, il a un différentiel de moins-1, seulement trois lancers au filet, pour un temps moyen de 9 minutes 57. Au niveau des coups d’épaule, il en a distribué 17, ce qui demeure sa meilleure statistique depuis son retour avec le bleu-blanc-rouge. Ah oui, il a également deux revirements « contre » à son actif. Son Corsi? 43.1, son pire en carrière. Mais pourquoi est-il toujours habillé par Claude Julien? On se passe la question, mais retenons une chose :

Il y a des données que Claude Julien et son groupe ont entre les mains que nous n’avons pas. Par contre, je demeure très curieux que l’on me présente les statistiques démontrant hors de tout doute que Weise a sa place régulière au sein de cet alignement.

En rafale

– Le Canadien patinera ce matin du côté de San Jose à 14h30.

– Une image promo des Sénateurs d’Ottawa avec un doigt d’honneur en arrière plan.

– Une idée de sous-sol pour vos enfants.

– Ce qui demeure une bonne nouvelle pour Montréal (et les Expos 2.0).

The GOAT?

PLUS DE NOUVELLES