Crosby pourrait très bien reprendre le dessus | Est-ce que c’est ça, Eugénie Bouchard? | En rafale

Il y a pas si longtemps que la question « qui est le meilleur joueur de hockey au monde? » avait une réponse facile et évidente: Sidney Crosby.

Le natif de Cole Harbour a raflé deux trophées Hart, deux trophées Art Ross, trois fois obtenu le Ted Lindsay ainsi qu’un trophée pour Maurice Richard.

Même durant la période où il a manqué plusieurs matchs dû à des symptomes de commotion cérébrale, il était incroyablement productif. De 2010 à 2013 il a marqué 159 points en 99 matchs!

Il a obtenu 104 points il y a à peine deux ans.

Mais depuis quelques saisons, plusieurs se demandent si des joueurs tels Jonathan Toews, Carey Price ou John Tavares en apportent peut-être pas un peu plus à leurs équipes respectives. Drôlement, on dirait que Crosby a légèrement passé sous le radar depuis quelques saisons en dépit d’un rendement exceptionnel.

ESPN va jusqu’à dire que le joueur le plus important, à Pittsburgh, est Kris Letang! LIEN

Faudrait quand même pas oublier Crosby.

Même avec une LNH où il se marque de moins en moins de buts, je suis très confiant que le #87 sera en mesure d’améliorer son total de 84 points obtenus la saison dernière. L’arrivée de Kessel le confirme pratiquement à elle seule.

Je ne suis pas de ceux qui pensent que Kessel aura de la misère à jouer avec Crosby. Crosby est un joueur tellement intelligent qu’il saura adapter son jeu pour bien alimenter l’ancien des Leafs. 

Il ne serait pas surprenant de voir Sid the Kid se rehisser au sommet de la liste des marqueurs du circuit Bettman. Il lui reste encore plusieurs saisons productives dans la LNH et il pourrait bien en connaître une grosse cette année. Son équipe en bénéficierait grandement.

Est-ce que c’est ça, Eugénie Bouchard?
La saison de misère d’Eugénie Bouchard s’est poursuivie hier. Elle s’est fait terrassée par le compte de 6-1, 6-2 par Roberta Vinci, à New Haven. Une défaite humiliante une semaine avant le US Open. #Plate

Bouchard, présentement la 24ème joueuse mondiale avait connu une saison 2014 incroyable, ayant atteint les semi-finales dans deux tournois du Grand Chelem en plus d’une apparition en finale à Wimbledon.

Il semble que Bouchard était la nouvelle étoile montante du tennis féminin.

Ce n’était cependant probablement pas le cas.

Bouchard avait obtenu queques parcours favorables et a également profité de quelques blessures à certaines joueuses du top 10 (Angelique Kerber et Simona Halep) qui devaient composer chacune avec des blessures. Bouchard n’a jamais réussi à battre Maria Sharapova lors de leurs affrontements et n’a pas de victoire face à une joueuse de ce gendre de renom.

Dans la finale de Wimbledon elle s’était inclinée 6-3, 6-0 face à Petra Kvitova en seulement 55 minutes. #Domination

J’espère sincèrement avoir tort, car ce serait bien de la voir connaître du succès, mais j’ai bien peur que Bouchard soit véritablement une 24ème mondiale plutôt que parmi les top 10. 

En rafale 
– Michael McCarron est au 10ème rang des top 25 en bas de 25 ans de HEOTP. LIEN

Si McCarron pousuit son développement au centre, il pourrait devenir un joueur incroyablement utile à Montréal.

– Eddie Läck aime les tacos! #LOL

https://twitter.com/eddielack/status/635264808380559360/photo/1

– Andreï Markov figurerait parmi les joueurs les plus susceptibles de connaître une baisse de production cette saison, selon ESPN. LIEN

– Zdeno Chara est un gros point d’interrogation pour les Bruins cette saison. LIEN

– Parlant des Bruins, la possibilité est bien réelle que les oursons ratent les séries pour une deuxième saison d’affilée. LIEN #MerciMrSweeney

– 5 joueurs qui ont pris leur retraite trop tôt, selon The Score. LIEN

Pas bien bien d’accord avec certains de ces choix…

– Un texte se portant à la défense des commanditaires sur les chandails de la LNH. LIEN #Misère

– Et, finalement, des trick shots d’été!

PLUS DE NOUVELLES