CONTROVERSE : le Canada marque après la sirène… et passe en finale

Hier soir, le Canada et les États-Unis s’affrontaient en demi-finale de la Coupe Hlinka-Gretzky, qui en était à sa première tenue en Alberta.

Mais lorsqu’on y pense, au final, certaines modifications auraient peut-être dû être apportées aux arénas avant d’accueillir un tournoi d’envergure internationale… considérant que les vidéos reviews n’étaient PAS accessibles.

« Avant le tournoi, à une rencontre, nous avons décidé de ne pas inclure de reprises vidéo puisque les trois arénas n’ont pas toute cette capacité. Afin d’être constant et juste avec tout le monde, ç’a été décidé par toutes les équipes que les officiels seraient ceux qui font les appels en tout temps. »

Ce qui était tout un match a été gâché par une controverse en toute fin de joute.

Alors qu’il ne restait plus de temps au tableau indicateur en troisième période, Dylan Cozens a été crédité d’un but qui devait clairement être refusé. Il s’agissait du but égalisateur et le Canada a finalement gagné grâce à un but de Josh Williams, en prolongation.

Cette victoire de 6 à 5 était également la clé d’accès à la finale, où ils affronteront la Suède.

Bon, il n’y a pas eu que la controverse. Aaron Hughlen a inscrit un but tout simplement époustouflant, en début de première période.

Mais dans les circonstances, les Américains n’y portent pas trop attention. 

Alexis Lafrenière, lui, a inscrit 1 but et 1 passe dans la «victoire». Il mène au classement des pointeurs avec 8 points.

En Rafale

– Un autre bottom 6? Sans blague?

– Comme l’an dernier.

– Manziel confiant.

PLUS DE NOUVELLES