Connor Brown est la pièce cachée des Leafs

Avec le succès des Maple Leafs, on entend évidemment beaucoup parler des Auston Matthews, William Nylander, Mitch Marner, Nikita Zaitzev ou encore Morgan Reilly de ce monde. La reconstruction du club s’est déroulée plus rapidement que prévu, surtout grâce à la sélection de Matthews, il y a de cela un peu plus d’un an.

Les jeunes ont réussi à faire d’une équipe plus que médiocre, une des formations les plus excitantes à regarder. C’est certain que Matthews, Marner ou encore Nylander (pour ne citer qu’eux) mèneront les Leafs à la coupe Stanley à un moment donné.

Il n’y a pas que lui, chez les Maple Leafs…

Néanmoins, on oublie souvent ces autres jeunes, qui apportent plus que de la simple profondeur. Parmi ceux-ci, il y a Connor Brown. Peu de spécialistes ou d’experts parlent de lui, et pourtant, il est très important pour l’équipe. ll a prouvé dans la OHL qu’il pouvait accumuler des buts et des points. (128 points en 68 matchs à sa dernière saison avec les Erie d’Otters, avec Connor McDavid à ses côtés)

Il est arrivé en même temps que Nylander ou Marner, sans toutefois avoir la même médiatisation que ces derniers. L’année passée, il a connu une saison de 20 buts et 16 aides et a prouvé qu’il appartenait à la LNH. C’est un gars qui a un très bon instinct offensif. Brown est un joueur complet qui joue très bien dans les deux sens de la patinoire.

En plus, il est très responsable défensivement et joue sur le désavantage numérique. C’est un gars qui joue toujours de la bonne manière et son contrat à 2.1M$ pourrait devenir une petite aubaine pour Lou Lamoriello. Enfin, il est toujours présent dans les gros moments comme le montre son but face aux Penguins en fin de saison dernière, pour assurer aux Leafs une place en séries.

En rafale

– Claude Julien fait-il bien en les réunissant?

– Un choc de titans, ce soir !

– Mitchell est beaucoup plus efficace au centre qu’à l’aile.

PLUS DE NOUVELLES