«Concentre-toi sur tes chiffres personnels» : conseil de Mikko Koivu

Le capitaine est, selon moi, l’homme le plus important, au sein d’une équipe professionnelle. C’est grâce à lui qu’on peut comprendre l’essence même de l’équipe, alors que son rôle est primordial. Sam Walker, un écrivain sportif américain, a résumé le tout d’une manière exceptionnelle dans son livre dont le titre est assez révélateur….

The Captain Class : The hidden force that creates the world’s greatest teams. 

J’en avais parlé, il y a un mois, juste ici.

« Le rôle du capitaine au sein d’une équipe se compare à celui d’un verbe dans une phrase. Le verbe ne sera pas nécessairement aussi mémorable que les noms ou aussi évocateur que les adjectifs, ou aussi expressif que la ponctuation. Mais c’est le verbe qui fait tout le travail, qui unit toutes les pièces disparates et qui crée un élan ».

Le capitaine a le rôle de souder son équipe, mais surtout, d’incarner la rage de vaincre.

On a approché mon équipe, en début de soirée, afin de rapporter des commentaires assez surprenants de Guillaume Latendresse.

J’ai d’abord cru que l’ancien du Canadien, qui a disputé quatre belles saisons avec le Tricolore entre 2006 et 2010, avait rapporté une histoire compromettante à propos de son capitaine, Saku Koivu.

Mais ce n’était pas le cas. Latendresse a rectifié le tir sur Twitter en me répondant qu’il n’avait pas précisé de nom, lors de son segment, mais plutôt parlé d’UN de ses capitaines.

L’histoire finale : Au courant de son règne dans la Ligue Nationale, alors que l’équipe avec laquelle il évoluait était certaine de rater les séries, le capitaine de cette dernière formation aurait suggéré à ses coéquipiers de se concentrer sur leurs statistiques personnelles.

Cette correction était de mise afin qu’on ne jette pas le blâme sur un innocent, mais bien peu de suspects demeurent, dans cette histoire.

Évidemment, Saku Koivu était le capitaine du Canadien, à l’époque où Latendresse était à Montréal… Et le Canadien a raté les séries éliminatoires à une reprise durant cette période de temps. Mais ils ont été éliminés lors du dernier match de la saison…

Toutefois, l’ancien #84 du Tricolore a aussi joué pour le Wild et les Sénateurs. Au Minnesota, le capitaine était le frère de l’autre, Mikko, et l’équipe a raté le tournoi printanier à trois reprises.

Puis, à Ottawa, lors du court séjour d’une saison de l’ailier droit dans la capitale canadienne, l’équipe s’est classée pour les séries éliminatoires. Un suspect de moins.

MISE À JOUR : C’est bel et bien Mikko Koivu. Regardez le vidéo ci-bas.

Il y dit clairement que c’est au Minnesota, alors qu’il restait 15 matchs à jouer à la saison.

En Rafale

– Le nom de Carter Hutton pourrait attirer les curiosités…

– Ce serait une catastrophe.

– Intéressant.

 

 

PLUS DE NOUVELLES