Comment vont les joueurs acquis depuis la mi-février dans la LNH? | LVH: Ton équipe en moins d’une minute | DSP devra répondre « présent » | En rafale

On parle beaucoup de l’apport de Jeff Petry avec le Canadien ces temps-ci et avec raison. Il stabilise habilement la défensive du Canadien. Les résultats ne sont pas au rendez-vous, mais je crois que ce n’est qu’une question de temps.

Malheureusement, la forme physique et le manque d’implication de DSP ont aussi fait couler beaucoup d’encre depuis quelques semaines. On sent toutefois que le principal intéressé s’en va dans la bonne direction. Attendons les séries…

Pendant ce temps, Torrey Mitchell se donne corps et âme, sans toutefois faire une différence marquée pendant les parties.

Brian Flynn, lui, ne joue plus vraiment.

Faire l’acquisition d’un ou plusieurs joueurs à la date limite des échanges peut parfois rapporter gros. On se souviendra des Marian Gaborik, Jaromir Jagr, Marc Recchi et compagnie. Toutefois, pour la plupart des équipes, l’apport d’un nouveau-venu au sein d’une formation représente un risque calculé.

Qu’en est-il des autres joueurs échangés avant la date limite des transactions? Font-ils bien avec leur nouvelle équipe?

Voici un classement des meilleurs et des pires acquisitions du trade deadline qui a commencé, selon-moi, le 11 février dernier alors que Tyler Myers et Drew Stafford ont été envoyés à Winnipeg.

Les joueurs sont classés selon les points accumulés depuis leurs débuts sous de nouveaux cieux et non pas en fonction de leur contribution générale.

Ci-dessous sont seuls ceux évoluant avec des équipes ayant la chance de participer aux séries.

Attaquants

Drew Stafford (WPG) 23PJ, 8B, 10P, 18PTS, +4

Chris Stewart (MIN): 17PJ, 3B, 6P, 9PTS, +5

Daniel Winnik (PIT): 16 PTS, 2B, 6P, 8PTS, +6

Lee Stempniak (WPG): 15PJ, 5B, 3P, 8PTS, -1

Jiri Tlusty (WPG): 17PJ, 1B, 7P, 8PTS, -1

Jiri Sekac (ANH): 18PJ, 2B, 5P, 7PTS, +3

Curtis Glencross (WSH): 16PJ, 4B, 3P, 7PTS, -1

Erik Cole (DET): 11PJ, 3B, 3P, 6PTS, -2

Tomas Fleischmann (ANH): 13PJ, 1B, 4P, 5PTS, – 1

Tyler Kennedy (ISL): 10PJ, 2B, 2P, 4PTS, – 1

Mike Santorelli (NSH): 20PJ, 1B, 2P, 3PTS, -5

Antoine Vermette (CHI): 16PJ, 0B, 3P, 3PTS, -1

Maxime Talbot (BOS): 16PJ, 0B, 3P, 3PTS, -2

Olli Jokinen (STL): 6PJ, 1B, 1P, 2PTS, +2

Brett Connolly (BOS): 2PJ, 0B, 2P, 2PTS, +1

Devante Smith-Pelly (MTL): 18PJ, 1B, 1P, 2PTS, -3

Andrew Desjardins (CHI): 11PJ, 0B, 2P, 2PTS, +1

James Sheppard (NYR): 11PJ, 1B, 0P, 1PTS, -1

Sean Bergenheim (MIN): 15PJ, 1B, 0P, 1PTS, -5

Torrey Mitchell (MTL): 12PJ, 0B, 0P, 0PTS, -3

Brian Flynn (MTL): 7PJ, 0B, 0P, 0PTS, -2

Défenseurs

Tyler Myers (WPG): 3B, 12P, 15PTS, +9

Keith Yandle (NYR): 18PJ, 2B, 8P, 10PTS, +9

Marek Zidlicky (DET): 18PJ, 3B, 7P, 10PTS, +0

Ian Cole (PIT): 17PJ, 1B, 6P, 7PTS, -4

Simon Després (ANH): 15PJ, 1B, 5P, 6PTS, +4

Jeff Petry (MTL): 17PJ, 2B, 3P, 5PTS, -1

James Wisniewski (ANH): 12PJ, 0B, 5P, 5PTS, -4

Cody Franson (NSH): 21PJ, 1B, 3P, 4PTS, +0

Zbynek Michalek (STL): 12PJ, 2B, 2P, 4PTS, +3

Andrej Sekera (L.A): 16PJ, 1B, 3P, 4PTS, +4

Ben Lovejoy (PIT): 17PJ, 1B,2P, 3PTS, -4

Braydon Coburn (TB): 4PJ, 0B, 2P, 2PTS, +3

Tim Gleason (WSH): 15PJ, 0B, 2P, 2PTS, +6

Robert Bortuzzo (STL): 12PJ, 1B, 1P, 2PTS, -2

Jordan Leopold (MIN): 15PJ, 0B, 1P, 1PTS, +1

Kimmo Timonen (CHI): 16PJ, 0B, 0P, 0PTS, -3

Peu importe ce qui a été donné en retour d’un joueur ou que ce dernier soit de location ou pas, faire rapidement sa place à son arrivée avec ses nouveaux coéquipiers est impératif.

Les Jets de Winnipeg sont certainement la formation ayant été chercher le plus de points depuis le 11 février. C’est 17 buts que la troupe de Paul Maurice a ajouté à sa production lors des trois dernières semaines. Quand même!

Par contre, les Blackhawks ont donné un choix de 1ere, 2e et 4e ronde pour les services d’Antoine Vermette et de Kimmo Timonen qui ont récolté un total de 3 points en 32 joutes et un différentiel de – 4.

Imaginez si Bergevin avait fait ça à Montréal…

Certaines équipes prouvent aussi que les quelques semaines précédant la date limite des transaction n’est pas seulement le moyen d’aller chercher des joueurs de location qui auront un impact minime à leur arrivée, mais aussi d’augmenter considérablement la qualité du jeu collectif sur la patinoire, ce qui résulte en davantage de victoires en fin de saison et, qui sait, en série peut-être.

Mais encore là, c’est bien beau produire en février et en mars, mais avril, mai et juin seront aussi des mois très très très importants. Et c’est là que les Devante Smith-Pelly de ce monde devront répondre « PRÉSENT ».

LVH: Crée ton équipe en moins d’une minute
Les séries approchent, dans la LNH, et certains partisans ne savent plus quoi faire pour écouler les heures qui restent avant le 15 avril! Suggestion : Inscris-toi à LVH, une ligue virtuelle de hockey 100 % québécoise et gratuite! En moins d’une minute, tu auras ton équipe!

Pour ce faire, clique ICI ou visite le LVHockey.ca.

Inscris-toi pour la prochaine (courte) saison!

En rafale
– Max Pacioretty (MTL) brillera par son absence jeudi soir. Ayant probablement subit une commotion cérébrale, le #67 du Canadien pourrait aussi être à l’écart du jeu samedi prochain contre les Leafs. Plus de détails à venir.

– Erik Johnson (COL) ne devrait pas rejouer cette saison à cause d’une opération au genou. Il n’a pas joué depuis le 26 décembre dernier. LIEN

– Brad Richards (CHI) ratera le reste du calendrier régulier en raison d’une blessure au haut du corps. Il devrait cependant être de retour pour le début des séries. Kyle Baun prendra sa place dans la formation et disputera un premier match en carrière dans la LNH.

– Dennis Seidenberg (BOS) ne s’est pas entraîné aujourd’hui puisqu’il était malade. Son état est présentement au jour le jour.

– Victor Hedman et Braydon Coburn (TB) devraient revenir au jeu d’ici le début des séries. Hedman pourrait même jouer dès jeudi. LIEN

– Patrick Kane (CHI) s’est entrainé aujourd’hui. Évidemment, cette nouvelle est très bonne dans ce cas. Toutefois, le rétablissement d’une blessure à la clavicule ne peut être confirmé avant qu’il y ait eu un entraînement avec contacts, ce qui est loin d’être le cas pour le #88.

PLUS DE NOUVELLES