Comment Guy Boucher pourrait-il être de retour après les paroles de Pierre Dorion?

Comment ne pas parler de la situation nébuleuse à Ottawa? La relation entre Guy Boucher et Pierre Dorion semble très boiteuse, surtout depuis que l’avenir de Guy Boucher est devenu douteux. Boucher est en poste pour l’instant. Bref, les deux hommes ne sont clairement plus sur la même page. Comment pourront-ils cohabiter en vue de la saison prochaine? C’est à tête reposée que Dorion réfléchira au futur de son entraîneur-chef, qui a toujours un contrat en main.

Si Boucher revient, il devra changer drastiquement. Le « si » qu’a utilisé Dorion indique peut-être que le phénomène Boucher ne sera pas de retour derrière le banc des Sénateurs d’Ottawa en 2018-19. Boucher est fermé d’esprit et plusieurs personnes me disent depuis plusieurs années qu’il détient la vérité absolue sur le hockey. Il ne veut pas déroger de sa façon de faire puisqu’il croit fermement que c’est la solution gagnante. Au bout du compte, les joueurs ne sont plus capables d’endurer son discours TROP intense.

Il doit changer autre chose en plus de ça… Quoique ces choses-là viennent avec l’ouverture d’esprit.

Au final, une décision devrait être rendue à la suite tirage au sort en vue du repêchage 2018.

Il n’y a pas que du négatif à Ottawa. Dorion a eu des rencontres man to man avec ses joueurs et plusieurs d’entre eux l’ont grandement impressionné. J’imagine que le sujet Boucher est apparu lors de ces discussions-là? Ça va de soi. Erik Karlsson, Mark Stone, Matt Duchene, Mark Borowiecki et Craig Anderson : ces gars-là veulent réellement aider l’équipe la saison prochaine. Donc, Karlsson restera fort probablement un membre des Sénateurs.

En tout cas, une chose demeure presque certaine dans la tête de Dorion en ce moment…

Le DG vivra également un moment très triste dû au départ de Jonathan Pitre.

Bref, je me demande si c’est plus nuageux à Ottawa qu’à Montréal au moment de composer ce texte. Les deux organisations canadiennes vivent des moments très ardus.

En rafale

– Ça joue encore au hockey à Laval, mais ça achève pour cette équipe aussi.

– Mais ça reste fragile. Molson et Bergevin ont beaucoup de boulot devant eux, ne l’oubliez pas!

– Souhaitons pour les Sharks que Joe Thornton parvienne à jouer la rencontre numéro un.

– Tout compte fait, je crois que les Bruins de Boston ont le club pour remporter une coupe Stanley. La bataille sera féroce.

PLUS DE NOUVELLES