Claude Julien le sait : son quatrième trio a besoin d’aide

Les débats entourant le quatrième trio vont bon train depuis le début de la saison. On se rappellera que Claude Julien n’avait pas caché sa frustration concernant ses employés de soutien, au mois de novembre.

L’entraîneur-chef du CH jongle avec les Agostino, Peca, Deslauriers, Chaput et Hudon, sans toutefois trouver la bonne formule. 

D’ailleurs, ces 5 joueurs sont dans le top 6 pour le pire pourcentage de buts en leur faveur chez le Canadien ; Peca est à 31.58%, Deslauriers à 33.33%, Hudon est à 39.13%. Chaput, lui, atteint la barre des 40%, tandis que Kenny Agostino est loin devant avec 48.15%.

C’est donc dire qu’ils n’inspirent clairement pas confiance à Claude Julien, et c’est assez problématique pour un entraîneur qui aime faire jouer ses quatre lignes. Malheureusement, il ne peut pas le faire – ou du moins, pas autant qu’il voudrait – parce que les employés de soutien du CH représentent souvent un risque…

Ce n’est pas un hasard que le Canadien aille épier des joueurs de soutien en vue de la date limite des transactions.

Marc Bergevin sait que ce secteur doit être amélioré, puisque cela pourrait rapidement devenir problématique en séries éliminatoires.

Un patineur comme Brett Ritchie pourrait ainsi rentrer dans le moule de Claude Julien. Ce dernier n’a pas les joueurs qu’il souhaite pour exécuter son plan à 100%, et parions qu’il en a parlé à son directeur général…

En rafale

– Ouch.

– Triste nouvelle.

– Armia a hâte de jouer contre ses anciens coéquipiers.

– Très grosse !

PLUS DE NOUVELLES