Claude Julien explique le « nouveau » rôle de Jesperi Kotkaniemi

Jesperi Kotkaniemi se développe bien et certains le voient comme un Jean Béliveau par sa gracieuseté sur la patinoire. C’est vrai qu’il est gracieux, qu’il a une intelligence « hockey » nettement au-delà de la moyenne, ce qui le rend aussi unique et singulier. Claude Julien fait attention de ne pas le brûler et d’y aller étape par étape. La prochaine étape : son lancer sur réception. Le kid est désormais utilisé sur la première de l’attaque massive du Canadien. Un grand pas.

Le grand numéro 15 détient un excellent lancer vif et précis, donc de développer sa capacité à dégainer rapidement à l’embouchure du filet (à la hauteur de cercle des mises en jeu en fond de territoire), lors d’un avantage numérique, est devenu une priorité pour Claude Julien et ses acolytes. Dans le futur, selon les informations récoltées, c’est lui qui remplira ce rôle de façon permanente.

Voici la traduction des propos de John Lu au sujet du plan établi par Julien et ses partenaires :

Claude Julien dit que le tir sur réception de Jesperi Kotkaniemi sur le cercle de mise en jeu droit est une facette que le groupe d’entraîneurs travaillera à développer. Il sera appelé à remplir ce rôle dans le futur. KK progresse, on remarque de plus en plus l’amour des entraîneurs de l’équipe à son égard. Il n’a que 18 ans, donc le niveau des responsabilités ne fera qu’augmenter.

Au moment de composer ce texte, le Finlandais affiche un total de 23 points, dont six buts, en 51 joutes. Si tout se passe bien, il devrait conclure sa première campagne dans le show avec une production de 37 points. Ce n’est pas négligeable compte tenu la façon qu’on a pris soin de lui dans son adaptation au meilleur circuit au monde.

En rafale

– Il ira aider les jeunes du Rocket de Laval pendant la pause du Canadien de Montréal.

Ouch. Une absence de 5 à 6 mois pour Ondrej Kase, c’est énorme!

– Quelques Québécois ont été renvoyés dans les mineures.

– Cette équipe ne semble pas avoir terminé de nous surprendre.

– Quand Vegas se mêle (en quelque sorte) du dossier des Expos de Montréal.

PLUS DE NOUVELLES