Claude Julien avait-il un message à passer à Marc Bergevin?

À la suite du dernier entraînement du Canadien de Montréal, Claude Julien a démontré qu’il avait beaucoup de caractère. Il n’a pas mâché ses mots, vraiment pas! Mais à ce moment-ci de la saison, n’est-il pas trop tard pour pousser ce genre de commentaire(s)? Il a dit quoi au juste, le coach? Ceci!

Il lance un message en vue de l’automne prochain. Est-il en train d’aviser, entre les lignes, que Marc Bergevin passera la vadrouille dans la chambre afin de changer cette culture de « je-m’en-foutisme »? C’est un lourd message et ce type de déclaration me pousse à chercher qui sont les joueurs ciblés?

Ça ne doit pas être Carey Price puisque, malgré une saison ardue de son cerbère numéro un, il l’a encensé à la suite du duel contre les Devils du New Jersey. Il était content pour lui lorsque le public l’a ovationné pour sa performance. Ce n’est certes pas Brendan Gallagher, Paul Byron, Phillip Danault, Nicolas Deslauriers, Andrew Shaw et Charles Hudon. Je ne crois pas que ce soit Shea Weber non plus puisque le coach est carrément en amour avec lui. C’est comme son nouveau Zdeno Chara.

Est-ce qu’il a pointé Jonathan Drouin, Alex Galchenyuk, Max Pacioretty ou Jeff Petry, par exemple? On peut spéculer en masse, mais une chose demeure certaine, ce n’est pas lui qui décide qui sortira du vestiaire. Cette facette-là, c’est Marc Bergevin qui s’en occupe. Il doit être attentif aux commentaires de son entraîneur-chef, mais au final, c’est lui qui transigera. N’oubliez pas que MB est un homme gourmand, donc les joueurs que Julien ne souhaite plus voir pourraient être encore en bleu-blanc-rouge la saison prochaine.

Bref, tout bonnement, Julien vient de faire sa demande à Marc Bergevin.

En rafale

– Le vrai capitaine du Canadien de Montréal a dit les vraies choses.

– Rasmus Dahlin a décidé de prendre une pause internationale avant l’encan amateur 2018.

– Petit rappel au sujet d’un espoir du Canadien qui pourrait remporter un championnat.

– Les préparateurs physiques de l’Impact n’ont pas su amener Saphir Taider à un bon niveau physique.

Voici la suite à son sujet…

– 4 à 6 semaines pour Marco Donadel, ce qui libère un espace international.

– Hélène Pelletier s’est portée à la défense d’Eugénie Bouchard. [985Sports]

PLUS DE NOUVELLES