Claude Julien a légèrement brassé ses trios

Le légendaire Arpon Basu a mis la table avec brio en vue de l’affrontement Canadiens-Panthers, qui pourrait divertir ses convives à un niveau plus intéressant qu’anticipé.

Présentement, la situation des deux formations se ressemble étrangement.

Le Canadien ne possède qu’un point de plus au classement général.

Les Panthers n’ont marqué que six buts de plus cette année… mais ont concédé un filet supplémentaire.

Bref, on devrait assister à un affrontement serré opposant deux équipes du même calibre… dont le dénouement ne modifiera pas le portait de la course aux séries éliminatoires dans la LNH! Seulement une fin de saison historique pourrait permettre à l’une de ces formations d’atteindre la dernière place menant au bal printannier, actuellement occupée par les Islanders de New York. Tranquillement, plusieurs partisans tourneront la page sur cette campagne décevante…

https://twitter.com/jeremyfilosa/status/947222625260064768

En 2018, les deux organisations devront évaluer le talent de leur formation ainsi que de continuer de chercher des combinaisons gagnantes.

À Montréal, on semble travailler dans cet optique.

À priori, ces changements peuvent sembler bénins. On pourrait toutefois vivre certaines surprises lors de l’échauffement du CH…

Grosso modo, c’est la position de Nicolas Deslauriers qui aura eu raison de sa présence dans l’alignement et non ses récentes performances. Suite à certains changements, l’entraineur souhaitait miser sur un centre supplémentaire dans son alignement.

Qu’est-ce que cela veut dire? Verra-t-on enfin Jonathan Drouin à l’aile? L’expérience de Charles Hudon au milieu est-elle déjà terminée? Le mutisme de Claude Julien nous empêche présentement de répondre à ces questions…

Une certitude est que la défensive pourra bénéficier du retour en force de David Schlemko, qui était victime d’un vilain virus. Brett Lernout admirera donc la rencontre depuis la passerelle. J’ai bien hâte de voir si Claude Julien jumèlera Jakub Jerabek et Joe Morrow sur sa troisième paire, alors que les deux arrières possèdent des profils drôlement similaires…

Peu importe. Il sera possible d’en savoir davantage sous peu. D’ici là, il est toujours possible de se réjouir : en assoyant Nicolas Deslauriers dans les estrades, Claude Julien permet à Charles Hudon de poursuivre son développement.

Ça, c’est une bonne nouvelle.

En Rafale

– Pourquoi brusquer le retour de Weber?

– Louis Domingue de retour dans la LNH!

– Un engouement réel pour le hockey nait à Vegas!

– Quand on se compare, on se console!

– Un petit but pour conclure l’année 2017, Max?

– Quel talent!

https://twitter.com/Canucks/status/947219131576696832

PLUS DE NOUVELLES