Charles Hudon nous réserve-t-il une éclosion grandiose en 2018-2019?

Lors de la dernière saison du Canadien, les divers observateurs n’avaient qu’à jeter un coup d’œil à l’alignement offensif de l’équipe, à la base peu effrayant, mais surtout secoué par les blessures, afin de comprendre son incapacité à s’inscrire au pointage.

Malgré cela, il y a trop de talent à l’attaque du Tricolore pour justifier que l’équipe ait été la troisième moins productive au chapitre des buts marqués dans la LNH.

Outre Brendan Gallagher et Paul Byron, rares sont les avants montréalais à avoir répondu aux attentes. Aussi étrange que cela puisse paraitre, c’est peut-être une bonne nouvelle…

La sècheresse de plusieurs joueurs du Canadien semble une exception statistique qui devrait revenir à la normale plus tôt que tard. C’est pourquoi Rory Boylen estime que Charles Hudon est l’un des six patineurs qui connaitront une éclosion lors de la prochaine campagne.

Boylen justifie sa prédiction en utilisant le faible pourcentage de tir réussi d’Hudon, qui s’est élevé à 5,6% lors de la dernière saison, une marque horrible pour un joueur se valorisant par la récolte de buts.

Le natif d’Alma parvenait à marquer sur plus de 15% de ses tirs dans la Ligue américaine, ce qui pousse le chroniqueur à croire qu’il pourra devenir plus efficace dans la LNH, au point d’amasser près de 20 buts et plus de 40 points.

Ça serait fantastique…

Mais est-ce possible?

Après trois saisons dans la Ligue américaine, Charles Hudon voulait séduire ses patrons. Pour ce faire, il frappait et tirait énormément.

Oui, son pourcentage de tir risque fortement de croitre lors de la prochaine saison, mais peut-être simplement parce qu’Hudon décochera moins de lancers. Dans la Ligue américaine, il était plus facile pour lui de marquer, compte tenu de sa détente relativement lente…

Quoi qu’il en soit, l’ailier a le potentiel de devenir un joueur très utile offensivement. L’an dernier, il n’a cumulé que 7 mentions d’assistance secondaires parmi ses 30 points.

Lorsque tu joues avec Tomas Plekanec, tu amasses moins de passes dites chanceuses…

Charles Hudon possède certainement l’intelligence sur la patinoire pour connaitre une superbe carrière dans la LNH. S’il est bien entouré l’an prochain, il pourrait prendre l’envol décrit par Rory Boylen.

En Rafale

– Joël Bouchard est fait pour ce marché médiatisé.

https://twitter.com/RocketLaval/status/1019310259523944448

–  Avec l’échange Domi-Galchenyuk, le Canadien n’a rien perdu en termes de tatouages.

https://twitter.com/CanadiensMTL/status/1019310600822902786

– Signature mineure chez les Knights.

– Extrêmement touchant.

Raymond Robert Emery (Sept 28 1982-July 15 2018) my heart is heavy. i am at a loss. distraught. obliterated. The love of my life, best friend, the man i was going to marry. U loved me with every fibre of ur being even though it overwhelmed me at times. U took care of me, protected me. So incredibly passionate, loving & affectionate. My cuddle bear. That smile.. the way u looked at me. U always made sure I knew how much u loved me. Even at the very end. Intelligent, hilarious, entertaining, giving, charismatic, a leader, family-oriented, a fierce competitor, good hearted, determined. U always amazed me. A hip disease where they said u wouldn’t walk again. I watched u go from bandages, to walking, to skating, to playing pro hockey again then to winning a Stanley Cup like a King. A superhero I called u. Unfortunately my baby, u believed u were invincible in every way. U had demons u were fighting, ones that u felt u were too invincible to confront the way I wanted u to. God, I wish u would have, I wish I didn’t need to walk away. Many nights I stayed awake worried about u not coming home. my biggest fear. ur lifestyle catching up with u. today is now the worst day of my life. The day u would leave this earth. 35 years is too young my love but God, did u ever live ur life to the fullest. U brought so many along with u, took care of many, loved to share, loved to laugh, a great story teller. Literally the life of any party. 7 years together & so many incredible adventures & memories I will hold onto forever. We lived in 6 cities & went through the good, bad & the ugly together. Sometimes we fought but we fought for each other more than anything. Thick & thin. U taught me so much. U gave me all of u & I’m so grateful to have had u in my life. No one knew u the way I did & it was an honor that u let me in that way. It was an honor that u asked me to marry u. We were inseparable, attached, a bond so rare. My heart is completely broken. Big Fella, I love u always. My heart is with the Emery Family & everyone who loved him so prolifically. We will get through this together.

A post shared by Keshia Chante (@keshiachante) on

PLUS DE NOUVELLES