Le CH (et le trio de Danault) domine les Jets et passe un gros test

Premier gros test pour voir où en est le CH avant la date limite des transactions, un duel face aux Jets de Winnipeg, une équipe que plusieurs voient veiller tard au printemps.

Les partisans ont eu droit à un match digne des séries et, en plus, il a basculé en faveur de leurs favoris, alors que le Canadien l’a emporté 5-2.

Sur la glace, on a eu droit à un affrontement intense durant lequel le Bleu-Blanc-Rouge a su dicter le rythme pendant la majorité du temps, grâce à sa vitesse.

Soyez honnêtes… Qui aurait cru voir le Canadien l’emporter de cette façon?

C’est tout de même les Jets qui ont ouvert la marque en profitant d’un changement laborieux chez les défenseurs du CH. Kyle Connor a servi une passe vive et précise à Mark Scheifele qui n’a pas manqué sa chance.

Celui qui a été le plus remarqué ce soir pour le Bleu-Blanc-Rouge, c’est Jonathan Drouin, qui était partout, toujours bien positionné. Pour son premier but, il a tiré profit du beau travail de Gallagher et Danault à la droite de Connor Hellebuyck.

Sur son deuxième filet de la soirée, il a utilisé sa vitesse de pointe pour profiter d’un revirement de Ben Chiarot afin de filer vers le gardien adverse, qu’il a déjoué avec un tir parfait.

On a ici un trio qui a encore été, et de loin, le meilleur de la soirée et qui, surtout, sera très difficile à démanteler s’il maintient la cadence. Et oui, je suis du même avis que David St-Louis concernant le #92.

Le boulet de canon de Shea Weber a rendu plus difficile une remontée des Jets lors du dernier vingt.

Le premier but du CH à quatre contre quatre a été l’oeuvre du duo Danault – Gallagher. Le #11 a encaissé une grosse mise en échec de Byfuglien et pendant ce temps, le #24 a récolté son 4e point de la soirée.

Jesperi Kotkaniemi a prolongé sa série de matchs avec un but à quatre en fin de match, alors qu’il a converti sur une passe savante de… Drouin!

Si Carey Price a profité de la bonne soirée de travail de son équipe, qui a limité les chances de marquer de qualité des Jets, les visiteurs, eux, ont pu rester dans le coup pendant les 40 premières minutes grâce à Connor Hellebuyck. Avec un arrêt comme celui-ci, aux dépens de Deslauriers, il a permis de garder l’écart à un niveau acceptable pendant un bon moment.

En tout, le gardien des Jets a réalisé un total ahurissant de 46 arrêts, contre 31 pour le cerbère de la Sainte-Flanelle.

Avec une soirée aussi convaincante, certains pourraient pointer le fait que l’offensive a été l’affaire particulièrement de trois joueurs. C’est un peu vrai, mais ça ne démontre pas le bon travail des autres trios en général, qui ont eu leurs chances de faire scintiller la lumière rouge. Retenons l’essentiel : le Canadien a démontré qu’il était prêt à aller à la guerre face à un adversaire de taille et il met dans sa poche deux points de plus.

De quoi faire plaisir au propriétaire!

Le CH a 9 points sur une possibilité de 10 pendant son actuel séjour à domicile, qui va se conclure samedi.

Maintenant que le premier gros test de la semaine est passé, au suivant!

Prochain match : samedi 9 février, 19h, face aux Maple Leafs, au Centre Bell

Prolongation

– Jonathan Drouin a désormais 17 buts à sa fiche, 4 moins de moins que sa meilleure saison, en 2016-2017, sa dernière avec le Lightning. Et il a 7 points en deux rencontres cette semaine!

– Joel Armia est devenu une pièce indispensable aux succès du CH. Ce soir, il a encore eu une belle soirée pour son premier affrontement face à son ancienne équipe, mais il n’a pas marqué.

– Voici une autre raison qui démontre pourquoi les fans des Canadiens seront en amour avec KK pendant longtemps.

– Matthew Peca fait son possible pour suivre Max Domi et Tomas Tatar mais… on a hâte de voir Byron ou Shaw à leurs côtés.

– Encore quelques recruteurs dans les estrades. Outre André Savard, avec les Devils, la plupart ne sont pas des habitués que l’on voit régulièrement au Centre Bell.

Les Rangers épiaient-ils les Jets pour un éventuel pacte impliquant Kevin Hayes?

PLUS DE NOUVELLES