Le CH perd un match sans une grande importance

On peut le dire… Enfin, c’est terminé les matchs préparatoires! Celui de ce soir n’avait que très peu d’importance et le CH, à plat pendant une grande partie de la soirée, s’est incliné 3-0 face aux Sénateurs à Ottawa.

La soirée a été, du côté du CH, surtout une dernière audition pour quelques joueurs : Kenny Agostino, Nikita Scherbak, Michael Chaput et Jacob de la Rose à l’attaque et, en défensive, Jordie Benn, Simon Després et Xavier Ouellet.

Et à la lumière du match, Ouellet en a fait suffisamment pour mériter de demeurer avec le grand club. Oui, il n’a pas bien paru sur le 2e but, alors que lui et Juulsen ont cafouillé devant leur gardien, mais il a tout de même montré la même constance qui le caractérise depuis le début du camp.

Comment ne pas apprécier cette superbe mise en échec qu’il a servie à Boedker?

Du côté des attaquants, le sort de Kenny Agostino était scellé depuis un bon moment déjà et il semble acquis qu’il va se rapporter au Rocket. Quant à Michael Chaput, il a été coupable d’un revirement coûteux sur le premier but des Sens.

Est-ce que c’est ce revirement qui va le chasser de Montréal? Ça m’étonnerait. En théorie, il a fait tout ce qu’il fallait pour prolonger son séjour avec le Canadien, à tout le moins jusqu’à ce que les blessés (Nicolas Deslauriers et Andrew Shaw) soient prêts à revenir au jeu.

Le gars est intense et c’est un gros plus pour lui.

Dans les faits, ne soyons pas surpris si le CH décide de conserver Nikita Scherbak, au cas où il serait réclamé au ballottage s’il est envoyé à Laval.

Quoique moi aussi, je serais très surpris qu’il soit réclamé le cas échéant.

Un petit mot sur Carey Price pour terminer. Il a peut-être accordé trois buts, mais je suis incapable de lui imputer l’entière responsabilité de ceux-ci. Il n’a pas eu tant que ça l’appui de ses coéquipiers ce soir.

Les plus pessimistes vont voir le camp d’entraînement du cerbère comme étant un mauvais présage de la saison. Pour ma part, je suis de ceux qui pensent qu’il va élever son jeu d’un cran. Il doit le faire et il le sait parfaitement.

Maintenant, nous n’avons plus qu’à attendre les dernières coupures et le lancement de la saison, le 3 octobre! En attendant, appréciez cette belle mise en échec de Jeff Petry sur Brady Tkachuk.

En rafale

– Je pense que Matthew Peca va vite gagner le coeur de ses nouveaux partisans.

– Difficile de bien cerner le cas de Simon Després. Je crois qu’il peut aider, mais qu’il ne s’est pas rendu indispensable au point de mériter un contrat avec le CH.

– L’an dernier, il a fallu attendre à la fin de la saison pour qu’un entraîneur perde son emploi. Est-ce que ce sera le cas encore cette saison?

– L’Impact s’est écrasé à un bien mauvais moment…

PLUS DE NOUVELLES