Ces joueurs qui ne sont pas, mais devraient être sur le marché des transactions

Vous avez largement entendu parler de la disponibilité des Rick Nash, Evander Kane et Mike Green sur le marché des transactions…

Ce sont les noms des joueurs dont la disponibilité a été déclarée de manière évidente par les directeurs généraux. Le départ de plusieurs autres patineurs pourrait toutefois bénéficier à certaines équipes, qui ne semblent pas désirer les marchander.

En voici un aperçu.

Oliver Ekman-Larsson

Regardez cet arrière jouer contre le Tricolore ce soir et vous aurez toute la misère du monde à expliquer son différentiel de -39…

OEL est de loin le cœur est l’âme de cette équipe, qui malgré la présence de plusieurs jeunes talents, semble encore une fois se diriger vers la déroute pour un long moment.

Si ce n’était pas de son autonomie en 2019, il serait cinglé de considérer une transaction impliquant une telle vedette. Reste que les Coyotes ne peuvent se permettre de perdre un joueur détenant une telle valeur, sans rien obtenir en retour.

Il y a fort à parier que John Chayka souhaitera entamer quelques pourparlers avec son arrière avant de le placer sur le marché… et connaitre les résultats de la loterie, qui pourrait lui offrir une opportunité en or de remplacer ce merveilleux joueur. #Dahlin

Mark Stone

La valeur de cet agent libre avec restriction de 25 ans, qui se dirige vers une campagne de 75 points, est tout simplement démentielle. Sérieusement, il faut croire que plus de la moitié des formations de la LNH feraient la queue pour déterminer le prix à payer pour obtenir ses services.

Pourquoi échanger un joueur à son apogée? Parce que le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk, pourrait refuser de mettre l’ailier sous-contrat pour une durée de 8 ans, afin d’économiser quelques sous. Stone pourrait alors filer rapidement vers l’autonomie complète…

Si tel est le cas, échanger Stone est clairement une alternative souhaitable…

S’entendre avec ce joueur au talent monstrueux qui souhaite s’établir à Ottawa à long terme devrait toutefois être une priorité.

Claude Giroux

Soyez ouverts d’esprit.

L’ancien des Olympiques de Gatineau se dirige vers l’une de ses meilleures saisons en carrière, alors que certains le considéraient comme un joueur fini, limité à une production en avantage numérique, l’été dernier…

Dieu sait qu’il ne faut pas transiger un joueur qui peine à produire! #BuyLow #SellHigh

Probablement que la valeur marchande de cet attaquant qui sait jouer aux trois positions offensives n’atteindra plus jamais ce sommet. Avec un salaire de plus de 8 millions par année, il pourrait rapidement venir contrecarrer les plans des Flyers, qui souhaiteront conserver les services de plusieurs jeunes joueurs au sein de leur alignement, au cours des années à venir…

Sean McIndoe propose une transaction envoyant cet attaquant dominant à une équipe de hockey professionnelle québécoise dirigée par un directeur général qui pourrait tenter un geste de panique, terrifié par l’idée de perdre son emploi…

Shea Weber

Mettons tout de suite quelque chose au clair : ce n’est pas parce que son acquisition n’a pas fait l’unanimité (c’est peu dire), que Shea Weber détient une valeur marchande faible.

Malgré son épouvantable contrat, ce béhémoth est un excellent défenseur de première paire, et le demeurera au cours des années à venir. Point à la ligne.

Des équipes telles que les Oilers d’Edmonton et les Maple Leafs de Toronto offriraient quelque chose d’intéressant à Marc Bergevin pour que celui-ci se dissocie de Weber. Pas de doute…

Sauf qu’il faudrait que ce quelque chose garantisse un reluisant avenir au Canadien. Vous voyez comment cette brigade défensive peine à performer sans lui…

Or, son départ devrait automatiquement marquer le début d’une reconstruction complète. Un jeu auquel le Tricolore ne risquera jamais de se prêter, à tort ou à raison…

En Rafale

– Je lance ça pour le plaisir, mais Carey Price détient une fiche de 4-13-0, un nombre de buts alloué de 3.28 et un pourcentage d’arrêt de 0,902 sur la route cette année… par fort!

– Le duo Ovechkin-Backstrom frappe toujours malgré les années qui passent!

– Voici la formation que risque d’affronter le Canadien…

– Imaginez si vous aviez vu ce tweet, lors du camp d’entrainement du Canadien… quelle déception!

– Malheureusement, Hemsky ne fera pas un retour miracle ce soir…

– Une grande déclaration de Luc Robitaille!

PLUS DE NOUVELLES