Cédrick Desjardins vs Karri Ramo // Du nouveau dans le dossier des Nordiques // La langue de bois chez les médias // En vrac

Bon matin à tous! Disons que ça ne bouge pas beaucoup dans le hockey ces jours-ci. La plupart des hommes de hockey essaient d’avoir quelques jours de répit entre la fin de la saison, l’ouverture du marché des joueurs autonomes… et la prochaine saison. Si bien qu’il ne leur reste que quelques jours. De plus, plusieurs directeurs généraux attendront l’ouverture du camp d’entraînement pour voir s’il n’y aurait pas un dernier trou à combler, un peu comme l’avait fait Bob Gainey il y a 2 ans, avec l’embauche de Robert Lang. Aussi, plusieurs de mes sources sont tout simplement en vacances. Ce qui rend l’information moins fréquente. Voilà pourquoi une transaction mineure entre un gardien de la Ligue Américaine et les droits sur un gardien de la KHL prend autant d’ampleur! Rajoutez à tout ça le fait que Cédrick Desjardins est un francophone, qu’il a joué son hockey mineur dans la LHJMQ, qu’il a gagné partout où il est passé et que surtout, il cognait aux portes du Grand Club. C’est probablement pourquoi il a été échangé d’ailleurs…

DESJARDINS QUITTE ET RAMO… ARRIVERA
Pierre Gauthier a encore une fois surpris tout l’monde hier en transigeant un lundi, en fin de journée (comme aimait bien le faire Monday Bob). Il a envoyé Cédrick Desjardins à Tampa Bay, en retour des droits de Karri Ramo, un gardien qui évoluait la saison dernière avec l’Avangard OMSK, l’équipe de Jaromir Jagr, dans la KHL. Disons que notre « surveillez Steve Yzerman, il n’a pas terminé son magasinage » d’hier était bien documenté. Et je rajoute : « Surveillez encore Steve Yzerman, il n’a pas terminé son magasinage. »

Pour ce qui est de Desjardins, le jeune gardien de 24 ans (qui aura 25 ans le 30 septembre prochain) possède une feuille de route très intéressante. Il s’est rendu en finale la Coupe Memorial, avec l’Océanic et Sidney Crosby, en 2004-05 et a finalement remporté le prestigieux trophée l’année suivante, avec les Remparts de Québec. Par la suite, il a remporté le Championnat de la East Coast League, en 2006, étant même nommé joueur le plus utile à son équipe. Ah oui… il avait également été choisi sur l’équipe d’étoiles de la Ligue, cette saison-là. Ça ne s’arrête pas là! En 2010, il trimbale les siens loin en Séries, dans la Ligue Américaine, et est nommé sur la 2e équipe d’étoiles. À noter qu’il avait également pris part au match des Étoiles, et qu’il avait permis à son équipe de l’emporter en fusillades… 24 heures après avoir été nommé meilleur gardien du concours d’habiletés.

Desjardins cognait aux portes de la LNH et c’est ce qui l’aura envoyé sous d’autres cieux. Pierre Gauthier a été clair dans ses déclarations… et dans ses actions, Carey Price sera la premier gardien du Canadien (même s’il n’est pas signé, ne vous en faîtes pas, il acceptera sous peu un contrat d’une ou 2 saisons). L’agent de Desjardins avait demandé à Gauthier que son client obtienne sa chance dans la Ligue Nationale, cette saison… ce qu’avait refusé Pierre Gauthier. C’était Hamilton, en compétition avec Sanford et Mayer… ou la LNH, avec une autre formation.

Guy Boucher, qui a vu évoluer Cédrick Desjarins la saison dernière, à Hamilton (il en a même fait son premier gardien, devant Curtis Sanford), a fait part de ses désirs d’obtenir le jeune gardien à Steve Yzerman. Il n’en fallait pas plus pour que le Lightning pige encore une fois dans la cour du Canadien, en ajoutant un autre francophone à l’organisation. Après les ajouts de Guy Boucher, Julien Brisebois, Simon Gagné, Dominic Moore, Marc-Antoine Pouliot et Mathieu Roy, voilà que Cédrick Desjardins se joint à la formation de Tampa Bay. C’est à se demander si les nouveaux propriétaires souhaitent plaire aux québécois qui passent leur hiver en Floride… ou s’ils souhaitent plaire à d’éventuels partisans de la capitale provinciale. Bref, tout ça est intriguant, surtout que Steve Yzerman dit aimer les québécois… mais qu’il n’avait pas sélectionné Vincent Lecavalier et Martin St-Louis, lors du dernier tournoi olympique. À ce sujet, il est certain que le gros contrat accompagné d’une NMC accordé plus tôt cet été à Martin St-Louis se voulait une démonstration de confiance envers le petit attaquant, pour qu’il oublie rapidement sa non-sélection olympique.

Et si on étudie quelque peu la situation de Karri Ramo. Ce gardien n’a jamais connu de réel succès en Amérique du Nord et a quitté, il y a 1 ans, pour la KHL, où il évolue avec Jaromir Jagr, notamment. Ramo possède encore 1 année de contrat avec l’Avangard OMSK et est devenu une véritable étoile dans cette ligue. Il est à prévoir qu’il honorera la dernière année de son contrat en Russie et qu’il remplacera peut-être Alex Auld, en 2011-12, en tant qu’adjoint de Carey Price. Mais bon, bien de choses peuvent se produire d’ici là. Seule certitude pour l’instant : Pierre Gauthier a échangé un joueur francophone, qui aurait pu connaître de bons moments dans la LNH…

DU NOUVEAU DANS LE DOSSIER DES NORDIQUES
2 sources indépendantes m’ont confirmé ce que j’avançais la semaine dernière, à savoir que le gouvernement fédéral verserait l’argent requis pour la construction d’un nouvel amphithéâtre si Québec dépose une candidature officielle, pour les Jeux Olympiques d’hiver de 2022. Ensuite, le retour des Nordiques serait beaucoup plus probable. Le fait que Marcel Aubut, le présent du comité olympique canadien soit impliqué dans le retour des Nordiques est une excellente chose! De plus, il m’a été confirmé que Pierre Karl Péladeau est on en peut plus impliqué, lui aussi. Un seul problème pourrait venir miner la candidature québécoise : Le Massif ne remplirait pas les conditions exigées pour tenir des compétitions olympiques. À suivre.

LA LANGUE DE BOIS CHEZ PLUSIEURS MÉDIAS
On remarque depuis l’épisode des Kostitsyn et Hamrlik et leur liaison à des gens issus du monde criminel interlope que plusieurs médias ont décidé de jouer la carte de la langue de bois, c’est-à-dire de ne pas salir l’organisation du Canadien… de faire attention à ce que l’on dit. Par moment, on croirait même voir des journalistes ne pas attaquer le Canadien, comme si cette organisation était une réincarnation de l’Église catholique.

Vous vous demandez pourquoi ils agissent ainsi? C’est fort simple. Dîtes-vous que tous ces journalistes et membres des médias sont fortement payés pour une seule raison : L’existence du Club de Hockey Canadien. C’est un peu comme un employé non syndiqué, qui garde ses commentaires négatifs envers son employeur, quand il le croise ou qu’il croise ses adjoints… C’est un peu comme le client d’un restaurant qui traiterait mal le personnel du restaurant. On ne sait jamais ce que le chef pourrait ajouter à ton assiette, autant la journée même, que durant les mois et années à venir. Bref, ceux qui croient à la transparence médiatique dans le dossier du Tricolore sont naïfs… elle n’existe pas!

EN VRAC
– Lou Lamoriello a soumis hier une nouvelle offre de plus de 10 ans au clan Kovalchuk. À suivre!

– Le démo de NHL 2011 est maintenant disponible sur votre console XBox ou PlayStation.

– Selon Dumping, les Stars, qui étaient parmi les équipes intéressées à Tomas Kaberle, ciblent maintenant Kevin Bieksa… et Marc-André Bergeron.

– Fait intéressant : Dans le palmarès des 50 meilleurs joueurs de la LNH publié hier, sur le site, The Hockey News a classé Jaroslav Halak au 45e rang…

– Bill Daly pourrait prendre la place à Gary Bettman, à moyen terme…

– Antti Niemi intéresse les Sharks… et les Panthers!

– Les Blues sont toujours à la recherche de « punch » à l’attaque.

– À Anaheim, Bobby Ryan est toujours sans contrat. Si ça se passait à Montréal, ça aurait probablement des ampleurs encore plus grandes que la lenteur des négociations entre le Canadien et Carey Price.

– À Toronto, on raconte que Brian Burke pourrait garder Kaberle et échanger Luke Schenn, question d’obtenir du renfort à l’attaque.

– Le monde de la boxe montréalais est divisé quant à un éventuel combat opposant Jean Pascal et Lucian Bute. GYM est convaincu qu’il y aura un combat, à court terme, entre les 2 boxeurs alors qu’Interbox dit ne pas s’attendre à un tel combat. Disons que puisque ça prend l’unanimité chez les 2 parties, il n’y aura pas de combat dans un avenir à court terme. Pourquoi est-ce que je suis persuadé qu’il n’y aura pas de combat bientôt? Parce que Bute veut demeurer chez les 168 livres, pour affronter le gagnant du Super Six alors que Pascal se bat à 175 livres. Bute ne veut pas prendre du poids… pour ensuite le perdre à nouveau. Chose certaine, Jean Pascal s’est fait un nom aux États-Unis. Il se rendra à New York au début du mois de septembre pour participer à plusieurs trucs promotionnels. Est-ce que l’attitude de Jean Pascal pourrait devenir un atout, tout d’un coup?

Pour terminer, si le Canadien transige à nouveau, ce sera avec une équipe de l’Ouest, probablement les Oilers ou les Sharks…

Pour commenter cet article ou pour suivre les mises à jour qui pourraient y être apportées, je vous invite à visiter la section « Les Oreilles de DLC » sur le forum, via le lien suivant : http://www.danslescoulisses.com/forum/viewforum.php?f=21

PLUS DE NOUVELLES