Le casse-tête Nacho | La tranquillité ou Lionel?

Je sais, je sais.

Depuis quelques jours, les rumeurs fusent de partout concernant Nacho Piatti et son possible/probable départ vers l’Argentine. Distinguer le faux du vrai, du peut-être, du ridicule, devient un exercice extrêmement complexe, surtout considérant l’amour et l’affection que portent les Montréalais à leur fameux Nacho

Alors voilà, avant de vendre vos billets de saison, de brûler vos écharpes montréalaises ou d’effacer le #10 derrière votre chandail, rappelez-vous Didier Drogba l’hiver dernier… Plus le joueur est dominant, plus il y aura de rumeurs, d’autant plus durant le mercato. Ainsi va le foot…

PARTIRA, PARTIRA PAS LE NACHO?
Les dernières nouvelles faisaient état d’une rencontre en Floride, hier, entre Joey Saputo et Nacho Piatti (et possiblement les dirigeants de Boca), afin de discuter d’un transfert du #10 montréalais. Rencontre qui ne s’est finalement jamais produite…

Ce qu’on sait avec certitude, c’est que le club de Boca Juniors compte faire une offre à l’Impact de Montréal pour les services de Nacho Piatti, c’est du moins ce qu’a affirmé le président de l’équipe à une station de radio.

À partir de là, tout est possible, mais examinons plus en détail.

Le premier élément important est évidemment le montant du transfert. Jusqu’ici, différentes rumeurs font état d’une offre s’échelonnant entre 5 et 10 millions de dollars.

À 10 millions de dollars, aussi bon soit Nacho Piatti, Joey Saputo DOIT vendre son joueur étoile. Dans la MLS actuelle, un tel montant peut faire une énorme différence pour une équipe. L’Impact pourrait se permettre de non seulement renflouer ses coffres, mais également s’offrir 2 ou même 3 joueurs prometteurs à 1 ou 2 millions chacun. Qui nous dit que ces joueurs seraient des « Piatti » et non des « Ontivero »? Ça demeurera toujours un coup de dés, mais malgré tous ses défauts, on se doit de faire confiance à Nick de Santis à ce niveau. Après tout, c’est lui qui a déniché Nacho…

Mais est-ce que Boca Juniors offre vraiment un si gros montant? 10M, c’est ce qu’ils ont reçu dans le transfert de l’attaquant Carlos Tévez vers la Chine, et je serais surpris de les voir le dépenser immédiatement. À 5 millions de dollars, la question devient plus complexe, surtout considérant que la MLS touche toujours un certain pourcentage lorsque des joueurs sont transférés vers l’extérieur. Quelle est la limite de Saputo? À quel montant se doit-il d’accepter le transfert? Il y aura des discussions avec Boca, ça ne fait aucun doute. De quelle longueur? Toute la question est ici.

L’autre question importante s’oriente autour de l’état d’esprit de Nacho actuellement. Où veut-il jouer?

Théoriquement, tout Argentin aimerait évoluer pour Boca Juniors. On parle d’un club mythique, l’un des deux « géants » de ce championnat, qui fait rêver tous les jeunes argentins frappant dans un ballon.

Le « théoriquement » demeure toutefois important. Pourquoi? Comparons avec un exemple bien québécois… Vincent Lecavalier, lorsqu’il a quitté le Lightning de Tampa Bay, avait une offre sur la table de la part des Canadiens de Montréal. À priori, pourquoi refuser? Un québécois, qui peut venir jouer devant les siens, pour l’équipe la plus titrée et la plus historique au monde. Le hic, c’est que ce « prestige » vient avec une pression supplémentaire, avec des projecteurs qui sont constamment sur toi.

Lecavalier, comme Nacho Piatti, préfère le quasi-anonymat, préfère évoluer dans un marché peut-être moins naturel, mais où il peut faire son épicerie, marcher dans la rue, sans être la cible de paparazzis ou de partisans trop exubérants. C’est en raison pourquoi Nacho a choisi la MLS et Montréal au départ, et je vois difficilement pourquoi cela aurait changer aujourd’hui. D’autant plus que si la pression de jouer pour San Lorenzo était trop pour Piatti, imaginez celle de jouer pour le mythique Boca Juniors…

Là où la situation pourrait changer, c’est lorsqu’il est question de l’Albiceleste, la sélection nationale argentine. Selon le toujours excellent (et Argentin d’origine) Arcadio Marcuzzi, Nacho Piatti est réellement supérieur à certains joueurs sélectionnés actuellement avec la sélection nationale. La différence? Ces joueurs évoluent dans le championnat argentin, ce que favorise visiblement le sélectionneur. À 31 ans, Nacho n’aura pas énormément d’autres occasions d’évoluer pour l’Albiceleste aux côtés d’un certain Lionel Messi, et sa seule chance de le faire pourrait potentiellement être de retourner jouer chez lui.

Au final donc, si Boca est prêt à sortir le chéquier devant Joey Saputo, le reste de la décision sera entre les mains de notre Nacho national. Une vie plus paisible à Montréal ou la chance de peut-être évoluer pour son pays?

À moins qu’il ne demande sa citoyenneté canadienne et qu’il devienne le leader d’Équipe Canada? Je fantasme!

Ce qui est certain, c’est que les rumeurs sont loin d’être terminées. Montréal découvre tranquillement ce qu’est réellement le monde du foot…

Ah oui, et pour tous les puristes de Foot, veuillez s’il-vous-plaît me pardonner pour la comparaison avec le hockey. Je ne le referai plus, promis!

DANS L’ABRI
– Petit à petit, la MLS grandit sous nos yeux.

– D’ailleurs, plus la ligue réussira à vendre des joueurs en Europe, plus elle sera prise au sérieux. La Turquie, ce n’est pas rien.

 – La dissolution du FC Montréal a eu son premier effet secondaire alors que le milieu Marco Dominguez s’est entendu avec le FC Cincinnati, en USL. Dommage, il avait un réel potentiel pour percer l’alignement montréalais à moyen terme, mais l’incertitude aura eu raison de son attachement à la ville et à l’organisation… Le premier d’une série de départs?

– Pendant ce temps, Wandrille Lefèvre reste à Montréal pour au moins deux ans, avec deux années d’options. Deviendra-t-il un vrai partant MLS d’ici là?

– Le nouveau venu Chris Duvall sait comment se faire aimer rapidement de ses nouveaux partisans. Il prouve déjà qu’il a une bonne « tête »

N’hésitez pas à commenter et prenez quelques instants pour me suivre sur Twitter et FacebookPourquoi pas? 😉

ALLONS!

PLUS DE NOUVELLES