Carey Price rafle tout | Les Hurricanes « ouverts à échanger Jeff Skinner »

Selon Pierre LeBrun, les Hurricanes de la Caroline seraient ouverts à échanger Jeff Skinner. Il n’en fallait pas plus pour que les plus ardents fans du Tricolore se demandent tous en choeur s’il pourrait aider le Canadien.

Tout d’abord, il est bon de savoir qu’en termes de vélocité et de précision du tir, Skinner se classe parmi la crème de la crème des francs-tireurs de la ligue nationale. D’un coup de fouet du poignet, il loge la rondelle dans le coin supérieur en oeuvrant dans un espace restreint. Voilà une habileté qui a son attrait auprès d’une équipe qui peine à marquer.

Notez également que Skinner a inscrit autant de points (et plus de buts) que Nathan MacKinnon à son année recrue. S’il a affiché des statistiques franchement ordinaires l’année dernière, c’est notamment en raison d’un phénomène généralisé de manque d’attaque au sein des Hurricanes: Semin et les frères Staal (ignorons la saison écourtée) ont, comme lui, inscrit leur plus bas total de points en carrière et les ‘Canes ont terminé l’année au 27e échelon pour le nombre de buts par match. Skinner a évolué tour à tour avec deux jeunes centres se familiarisant avec les rigueurs du métier en Lindholm et Rask. Il a souvent dû faire cavalier seul et tabler sur son seul talent pur pour bricoler de l’attaque. À preuve, même s’il n’a enfilé que 31 points, il pointe au 11e rang de la ligue pour le nombre de chances de marquer individuelles.

S’il a visité l’infirmerie à quelques reprises depuis le début de sa carrière, il a tout de même disputé 148 matchs sur une possibilité de 164 (90% des matchs joués) au cours des deux dernières saisons.

Skinner est certes un ailier gauche. À moins que Galchenyuk s’établisse définitivement au centre-qu’on en finisse avec ce sempiternel débat-on le voit mal supplanter un attaquant du top-6 à sa position naturelle. Et écarter des deux premiers trios un attaquant à qui on verse 5.7 millions par année n’est d’aucune logique. Aussi, force est d’admettre qu’il ne trouvera pas bien meilleur centre pour l’épauler à Montréal qu’en Caroline, puisqu’on imagine que Pacioretty aura le mérite de s’accaparer le meilleur pivot du Tricolore. Quoiqu’un pivot distributeur-pass-first type of guy, en bon français-comme Desharnais pourrait améliorer son sort un brin.  Encore là, placer Galchenyuk au centre non seulement lui ferait une belle niche sur le flanc gauche, mais lui offrirait aussi sur un plateau d’argent le coéquipier dont il aurait besoin pour gravir l’échelon supérieur (Chucky, en l’occurence même!).

Or, le scénario est trop hypothétique-à entendre Bergevin et Therrien parler, Galchenyuk est à des milles d’un poste permanent au centre-pour justifier son acquisition étant donné son relativement long et gros contrat.

Transiger pour transiger, ça n’est bon que pour tuer le temps à la PlayStation.

La remise des prix à Las Vegas  

Je plains sérieusement l’animateur des NHL Awards cette année. On s’entend tous pour dire qu’il n’est pas allé à l’école de l’humour (si oui, parions qu’il n’a pas passé le cours haut la main), mais disons que l’entrain presque nul de la foule n’a pas aidé sa cause. On note toutefois quelques moments forts durant la cérémonie:

– Carey Price émotif durant son discours du Vézina, lançant un message d’encouragement aux jeunes des premières nations.

– Jiri Hudler chaud comme trois bottes qui vient accepter son trophée nu bas avant de se lancer dans un discours plus ou moins cohérent, mais hilarant.

– Le jeune et courageux Jonathan Pitre qui nous a mis la larme à l’oeil. Un beau geste de l’organisation des Sénateurs…

Sans plus tarder, voici les votes qu’ont reçu les joueurs.

Pour le Hart:

Pour le Lady Byng:

Pour le Vézina:

Pour le Calder:

Pour le DG de l’année:

Pour le Jack Adams:

Pour le Norris:

Pour le Selke:

En rafale
– La LNH a amorcé le processus d’expansion et Quebecor déposera sa candidature pour Quebec. Qu’est-ce que ça signifie? LIEN

600 millions de $ est un investissement énorme! Est-ce que Quebecor réussirait à le rentabiliser? C’est un risque.

– Malaise!

– L’équipe d’étoiles des recrues de la LNH.

– Ha!

Some nice hardware

– Toews et Kane seront sur la couverture du prochain jeu NHL.

– Les Leafs demanderaient un choix de 2e ronde en retour de Tyler Bozak. LIEN

– Belle photo d’une source à Las Vegas.

PLUS DE NOUVELLES