Carey Price n’a pas encore signé avec Reebok | Un échange Gomez-Datsyuk? | Top Liens | En vrac

Bon jeudi matin à tous! Beaucoup de choses se brassent, en coulisses (sans vouloir faire de jeu de mots).

Des choses positives… Mais aussi 2 dossiers légaux que j’ai hâte de pouvoir ranger dans le tiroir.

Qu’est-ce que tout ça changera, en bout de ligne, pour vous?

Si les associations que nous sommes en train de mettre sur pied se réalisent, le contenu de notre site sera pimpé et la visibilité, quadruplée.

Espérons que tout fonctionnera alors…

ATTENTION! CAREY PRICE N’A PAS ENCORE SIGNÉ AVEC REEBOK
Lors d’une école de hockey spécialisée pour les gardiens de but se tenant dans la vieille capitale, Frank (un informateur) a eu la chance de s’entretenir avec un représentant de la compagnie Reebok. Il en a profité pour lui poser de nombreuses questions concernant l’équipement que la compagnie fabrique pour les pros.

Il a notamment été question du cas de Carey Price, qui est en pourparlers avec RBK. Les 2 parties auraient complété l’entente à environ 80%.

Price teste présentement le modèle de jambière P4, qui sera lancé la saison prochaine. Cette jambière, selon les différents représentants du milieu, sera LA jambière par excellence jamais conçue. C’est pour cette raison que Price opterait pour cette dernière, sans oublier le côté lucratif de l’entente… Cette jambière sera déguisée (du moins pour une partie de la saison) en une jambière de modèle Revoke.

Pourquoi?

Excellente question!

Ce n’est qu’une stratégie marketing. Un modèle de jambières est conçu pour être exploité pendant 2 ans. Ensuite, un nouveau modèle est créé et vient remplacer l’ancien.

Par exemple, le modèle RBK Premier Series a été remplacé il y a 2 ans par le modèle Revoke. Donc, pour continuer de vendre le modèle Revoke, la compagnie maquille le nouveau modèle! Le consommateur croit donc acheter la même jambière que son idole.

Le même procédé est aussi utilisé avec les bâtons de gardiens de but. Reebok a mis sur le marché des bâtons en composite, de modèle 11k et 9K.

Ce sont les bâtons que les jeunes joueurs préfèrent. Il n’est pas rare de voir des gardiens pros avoir ces bâtons, sur des photos. Cependant, ce sont aussi des bâtons déguisés. La problématique avec les bâtons en composite pour les gardiens de but, c’est la vibration.

Ces bâtons sont vides et sous l’impact des lancers, l’énergie n’est pas absorbée par le bâton, mais bien par la main du gardien. Pour contrer ce problème, ils injectent une mousse qui durcit à l’intérieur du bâton, ce qui a pour effet d’absorber le choc.

Mais la technologie n’est pas parfaite! Donc, les gardiens pros (pour la plupart) utilisent un bâton de bois de modèle 6k que la compagnie peinture en appliquant le même design que les bâtons de composite.

Ainsi, Carey Price va-t-il vraiment changer de marque d’équipements?

Peut-être. Voire même Probablement… Mais ce n’est pas encore certain et surtout, à quel point ce changement l’affectera-t-il?

On peut remarquer sur les photos de Price prises lors de son passage junior que son équipement est de marque Vaughn, marque qu’il a continué d’utiliser depuis.

Selon moi, s’il fait le saut avec Reebok, c’est que la jambière P4 va répondre à toutes les promesses qu’on lui prête présentement.

Même si l’allégeance des gardiens de but envers leur équipement fait partie des superstitions, il n’en demeure pas moins qu’il y a un côté technique à ce phénomène.

Premièrement, pour être concentré à 100% sur la rondelle, un gardien doit avoir pleine confiance en son équipement. Quand il met la main sur des pièces qui lui donnent ce sentiment de confiance et presque d’invincibilité, il les adopte et les conserve.

Deuxièmement, les équipements sont fabriqués pour convenir de préférence aux gardiens de but dit de style papillon ou de style hybride.

Troisièmement, quand un gardien travaille longtemps avec la même compagnie, il est consulté lors de la recherche et du développement des nouveaux modèles, ce qui lui assure que la jambière va corresponde à ses exigences.

L’histoire nous démontre aussi que changer d’équipement pour le contrat de publicité n’est pas toujours gage de succès.

Après sa saison exceptionnelle, en 2000-2001, Théodore a changé son équipement de marque Vaughn pour accepter un lucratif contrat avec la compagnie Itech.

S’en est suivi une véritable descente aux enfers, jusqu’au moment où il retrouva ses jambières Vaughn et le chemin de la victoire!

En 1993, Patrick Roy a fait le saut chez Koho, quittant ainsi l’artisan Michel Lefebvre. Une saison en dent de scie a amené Roy à la consulter durant les séries pour qu’il remonte les jambières Koho de A à Z.

Résultat : Le Canadien a gagné la Coupe Stanley et Lefebvre a été engagé par Koho, qui fût racheté par RBK quelques années plus tard!

Un bon équipement, c’est un atout physique et psychologique pour un gardien de haut niveau!

En conclusion. Je ne veux pas faire peur à personne. Non! Mais je suis certain que Carey Price pèsera tous les arguments avant de changer d’équipement. S’il le fait, c’est qu’il se sentira pleinement satisfait des jambières et des accessoires qu’il teste en ce moment, gracieuseté de Reebok!

Prolongation :
– Le Canadien serait en discussion avec Robin Olsson, un défenseur suédois de 5’10’’ et 175 livres. Si une entente est finalisée, elle sera certes à 2 volets et le jeune défenseur de 22 ans ira rejoindre les Bulldogs. À suivre.

– Scott Gomez a failli être échangé contre Pavel Datsyuk, en 2007! LIEN

TOP LIENS
1. Qu’est-ce que Zdeno Chara a dit aux enquêteurs de la police montréalaise qui l’ont rencontré à Boston? LIEN

2. Jonathan Cheechoo espère retrouver la vitesse qui lui a permis de remporter le trophée Maurice-Richard. La vraie question : Réussira-t-il à percer l’alignement des Blues? LIEN

3. Samuel Giguère (Giants de New York) est blessé à l’aine… Et pourrait devenir agent libre! LIEN

4. Les Sénateurs ont engagé Zenon Konopka pour permettre aux jeunes joueurs de l’organisation de pleinement s’épanouir… Et de ne pas avoir peur de l’adversaire. N’est-ce pas ce dont auraient eu besoin Desharnais, Eller, Subban et j’en passe? LIEN

5. Alexander Sulzer (Canucks) risque d’entamer la prochaine saison dans la Ligue Américaine : LIEN

6. La balle serait dans le camp de Drew Doughty, selon le DG des Kings : LIEN

7. Au moins 2 groupes d’acheteurs sérieux sont intéressés à acquérir les Stars… Ou les Blues! LIEN

8. Dans la catégorie Ron Hextall version 2011, ce gardien ukrainien a la pôle position!

{denvideo http://www.youtube.com/watch?v=4_Mzsrg749g}

EN VRAC
– Dumping me rapporte que selon tous les gens de hockey à qui il a parlé, Adam Larsson fera le club dès cette année, au New Jersey!

– Les Predators ont officiellement racheté le contrat de Brett Lebda. Si Matthew Lombardi parvient à disputer une partie de la saison 2011-12 avec les Maple Leafs, les Predators se seront bien faits rouler dans cette transaction!

– Les Coyotes ont fait signer un contrat d’un an, à 2 volets, à Viktor Thikonov. Ce dernier peut cependant évoluer en Europe sans problème, s’il le désire. Gagez que s’il ne perce pas l’alignement partant en octobre prochain, il quittera pour la KHL! Cette clause est semblable à celle offerte à Yemelin, par le CH.

– Hockey Canada a décidé d’instaurer la mise en échec dès le niveau pee-wee élite la semaine dernière, alors qu’avant, on ne l’enseignait qu’au niveau bantam. Croyez-vous que c’est une bonne chose? Est-ce que le jeune s’expose à davantage de blessures ou sera-t-il plus habitué à celle-ci, lorsqu’il atteindra les rangs encore plus compétitifs?

– BoxingScene.com affirme ce matin que Tavoris Cloud devrait affronter Jean Pascal, au début en décembre ou au début de l’année 2012 (janvier?). Une rumeur voulait que Bute accepte d’affronter Cloud dans une catégorie de poids supérieure à la sienne… Ce qui n’avait pas beaucoup de sens. Bute veut affronter le champion du Super Six, chez les 168 livres… Pas faire le saut chez les 175!

– L’Impact menait 3-1 avec quelques minutes à faire à son match disputé à domicile, hier soir… Mais a trouvé le moyen de faire match nul 3-3! Ali Gerba et Eduardo Sebrango ont fait quelques belles pièces, à l’offensive, mais des erreurs ont coulé l’équipe. Tsé… Quand ça va mal…

En terminant, voici les détails d’une conférence de presse qui aura lieu le 30 août prochain afin de démontrer que Arturo Gatti ne s’est pas suicidé. Bien sûr, cette conférence est organisée par le clan Gatti, qui a engagé 2 enquêteurs privés, mais je crois tout de même qu’on y apprendra des trucs très intéressants et intrigants. Souhaitons simplement qu’on ne tombera pas dans une guerre politique entre le Canada, les États-Unis et le Brésil : LIEN

PLUS DE NOUVELLES