Carey Price n’a pas (encore) perdu espoir

Avec 33 matchs à faire, et près de 10 points de retard sur le 8e rang dans l’Est, l’étau se resserre énormément sur le Canadien. Il est difficile d’imaginer le club remporter 10 matchs consécutifs, et se replacer au classement.

Atteindre les séries serait comme décrocher la lune, et vous savez autant que moi que cet exploit est impossible…

Pourtant, les joueurs, les coachs et la direction ne sont pas prêts à abandonner. En tout cas, c’est ce qu’ils nous disent, dans les faits. Néanmoins, ils ne sont pas dupes, sachant autant que nous qu’il faut désormais préparer la saison 2018-2019.

Les médias ont eu à leur disposition les patineurs qui ont été sélectionnés afin de participer au week-end des étoiles. Vous devinerez bien que les journalistes montréalais se sont rués sur Carey Price, et il a été question de la superbe misérable saison de son équipe.

Il a assuré qu’il croyait encore aux chances du club de prolonger sa saison après les 82 matchs réguliers. En tant qu’athlète, tu es obligé de continuer à croire en tes chances. L’abandon n’est pas une valeur qui est gravée dans l’ADN des sportifs. Ils ont travaillé fort pour atteindre la LNH…

«En tant qu’athlète, tu n’abandonnes pas avant d’être au tapis et, même au sol, tu veux encore te relever avant l’arrêt de l’arbitre.»

– Carey Price

Sauf que le Canadien est déjà au tapis, et ils sont peu à peu en train de s’enfoncer dedans…

En rafale

– Après Los Angeles la saison passée, le match des étoiles aura lieu à San Jose en 2019.

– Ça a marché à Las Vegas, donc on reprend le même système et on recommence, comme dirait l’autre…

– Des joutes de saison régulière se joueront en Europe, la saison prochaine.

– McCarron doit être opportuniste.

PLUS DE NOUVELLES