Carey Price est excellent… mais il n’est pas une légende

On considère déjà Carey Price comme une légende du Canadien. Aujourd’hui, un texte de Jean-François Tremblay était titré ainsi : Carey Price – excellent ou légendaire?

Il a joué son 556e match hier, égalant ainsi Jacques Plante à ce chapitre. Il a également 286 gains au compteur, ce qui est tout autant singulier. C’est vrai que ses statistiques sont exceptionnelles. C’est vrai que Carey Price, hormis cette année, s’est mis à briller davantage depuis l’embauche de Stéphane Waite. Il est bon, Carey. Il a été le meilleur cerbère de la planète, Carey. Mais il n’est pas encore légendaire à mes yeux. Et il n’est plus le meilleur gardien de la planète.

Hier, il a mentionné qu’on ne pouvait pas savoir quelle direction prenait une carrière, après avoir été sélectionné au repêchage. Pour lui, tout a bien tourné… et il s’est dit fier d’être un CH. Après la défaite contre les Devils, il a démontré de la fierté. Comment ne pas aimer cela? Il est encore fier d’être un membre de l’organisation. Par contre, certains voudraient que Price se sente plus coupable de la tournure de cette saison. Mais, hier, les gens se sont rappelé du passé et l’ont ovationné, comme il se devait. Parce que ce match, c’était encore de la malchance, non?

Claude Julien l’a dit, même s’il ne connaît pas une grande saison, les gens se souviennent de tout ce qu’il a accompli depuis une décennie. Malgré tout ça, il n’est pas le meilleur gardien de l’histoire du Tricolore. Plante et Patrick Roy demeurent devant lui. Et ne me dites pas que Price n’a jamais eu une équipe pour gagner, parce que Patrick Roy l’a fait avec des équipes de plombiers de qualité.

C’est la mission de Marc Bergevin de lui offrir une équipe pouvant devenir de sérieux prétendants à une coupe Stanley… Pour ma part, je considère que le numéro 31 est excellent, mais il ne figure pas encore du côté des légendes.

En rafale

– William Karlsson, Antti Raanta et Jack Eichel sont les employés de la semaine dans la LNH.

– Ryan O’Reilly a dit oui au Canada.

Ouch. Une lacération à un rein pour Scottie Upshall.

– C’est ça, une équipe aspirante.

– Un autre joueur du Canadien indécis pour la Coupe du monde. Kossé qui se passe chez le Canadien?

PLUS DE NOUVELLES