Carey Price aide le CH à se procurer une neuvième victoire consécutive | En rafale

Le Canadien a réussi à poursuivre sa séquence victorieuse en venant à bout de Mike Babcock et de ses tenaces Maple Leafs de Toronto.

C’était un deuxième match en 24 heures pour les hommes de Michel Therrien et ça paraissait. Les Leafs ont dominé outrageusement au chapitre des tirs au but, mais un Carey Price magistral et une attaque opportuniste a su venir à bout des Torontois.

Le tricolore devient ainsi la première équipe de l’histoire à débuter une saison avec neuf victoires consécutives en temps réglementaire.

Depuis le début de la saison, le Canadien nous habitue à des performances quasi-parfaites, mais ce n’était pas le cas ce soir. Ils se sont fait malmener, surtout en deuxième période, par une équipe bien rodée qui tentait d’exercer de la pression en échec avant.

Est-ce qu’on doit s’inquiéter de certaines tendances, à Montréal?

Pour un deuxième match de suite, l’avantage numérique a procuré deux buts aux glorieux. P.K. Subban, qui a joué tout un match en dépit d’un cumulatif de -2, était à l’origine des deux filets.

Un boulet de canon en première:

Une superbe slap-pass à Brendan Gallagher:

Max Pacioretty, lui, a profité d’une opportunité obtenue en désavantage numérique.

Ça nous démontre l’importance des unités spéciales puisqu’à 5-contre-5, les Leafs ont eu le dessus 3 à 2! #PasLeMêmeMatch 

C’est assez incroyable que le Canadien, qui a livré de loin sa pire performance de la saison, a néanmoins réussi à marquer 5 buts et n’a jamais tiré de l’arrière de la rencontre. Le talent, par moments, peut suffire et ce fut le cas ce soir.

Tu sais, quand tout fonctionne? #ButChanceux

Tirs au but:
MTL
: 11-11-5 TOT 27
TOR: 14-23-15 TOT 52

Les fleurs et les pots 
– Le trio de Plekanec-Pacioretty-Gallagher continue de produire. Pacioretty est-il en train de passer à un autre niveau? Je sens le capitaine plus complet comme joueur. #Élite

– Alex Semin a connu un match en deux séquences. Il a connu des beaux moments en zone offensive, mais n’a pas connu une bonne soirée en défensive. Michel Therrien l’a d’ailleurs laissé sur le banc en fin de troisème.

– Est-ce que c’est Semin qui laissera sa place à Paul Byron? #PensePas 

– Lars Eller a ne paraissait pas trop ennuyé par sa mystérieuse blessure, lui qui avec Galchenyuk a retrouvé la feuille de pointage.

– Soirée un peu plus discrète pour le trio à Desharnais, et ce en dépit du but marqué par le diminutif #51. Fleischmann a une passe, mais aucun lancer et aucune mise en échec.

– C’est la première fois que Price laisse rentrer 3 filets cette saison. Mais avec 49 arrêts, on ne peut pas dire qu’il a connu une mauvaise soirée pour autant!

– La brigade défensive a bien joué de façon générale. Jeff Petry, Tom Gilbert et Alexeï Emelin ont été solides.

– La fameuse quatrième ligne de Mitchell-DSP-Flynn n’a pas vraiment bourdonné ce soir. Est-ce que la fatigue se faisait sentir?

– P.A. Parenteau n’a rien cassé dans son retour à Montréal. L’ailier Québécois a obtenu un tir au but ce soir.

Somme tout, le CH peut se compter chanceux d’être sorti de sa fin de semaine avec un cumulatif de +8, parce que certaines carences commencent à paraître. Il ne serait guère surprenant de voir Byon, Tinordi ou Pateryn faire leurs débuts durant le voyage dans l’ouest Canadien.

En rafale 
– Ce n’était pas un vestiaire hyper joyeux après la rencontre de ce soir. Les joueurs ne semblaient pas satisfaits de leur performance. Therrien a d’ailleurs été plutôt direct.

– Et lorsque questionné sur le jeu de puissance:

– P.K. Subban, lui, ne se laisse pas emballer par la fiche parfaite du club.

– Dale Weise est revenu sur sa petite (non)confrontation avec Dion Phaneuf.

– Les Ice Caps ont également gagné aujourd’hui!

– David Desharnais s’est entretenu avec Dave Morissette.

– Les lumières du Centre Bell ont encore une fois fait défaut!

– Ça ne sera pas facile pour les Red Wings d’accéder aux séries de fin de saison pour une 25ème année consécutive. LIEN

– Tout un but de Jonathan Toews.

https://twitter.com/myregularface/status/658117400546660352

–  Moment épeurant à Philadelphie alors que Michael Raffl s’est effondré sur le banc des siens.

– Et, finalement, Frederik Andersen vole tout simplement Matt Dumba. #Wow 

PLUS DE NOUVELLES