Canadien vs. Panthers : ce match-là, est-ce un manque d’effort, Michel? | Connaissez-vous le mot revirement? | En rafale

Habituellement, un duel opposant le Canadien aux Panthers, ça ne me charme pas tant que ça, mais cette année, les louveteaux de Gerard Gallant sont pas mal séduisants. En plus, j’étais excité de scruter la performance de Ben Scrivens… #Not

Si je reviens au duel en question, le Canadien tentait de coller deux gains consécutifs pour la première fois depuis les 25 et 27 novembre. Et avez-vous deviné? La mission n’a pas été remplie par les joueurs et ils ont achevé l’année 2015 avec trois gains et 11 revers, en décembre.

Si je résume cette joute : des revirements, des revirements et des revirements du Canadien (surtout en provenance du bâton de P.K. Subban). Les soldats de Michel Therrien ont également offert trop de chances de marquer à ses adversaires… et la structure défensive n’était vraiment pas à point. L’unique point positif (ou presque) le Canadien a enfilé le premier filet dans un deuxième match consécutif.

C’est vrai, le Canadien se bagarrait dans un deuxième match en 24 heures… No excuses qu’ils disent? Les joueurs ne se sont pas présentés, c’est simple!

Cela dit, les Panthers ont dicté l’allure du match à partir de la deuxième période et ils ont été en plein contrôle jusqu’à la dernière seconde. Bref, nous devons leur donner crédit.

On le répète depuis longtemps, le problème n’est pas devant le filet puisque Ben Scrivens a offert une performance honnête lors de son premier départ avec le Canadien. Même qu’en première période, il a été étincelant.

Le Canadien se rapproche de plus en plus de la neuvième position… et les Panthers sont désormais au sommet de l’Atlantique.  

Les pots et les fleurs
– Un autre pot pour P.K. Subban qui a réalisé plusieurs revirements, qui a pris des pénalités stupides, en plus de manquer de concentration sur certaines séquences.

– Jeff Petry, P.K. Subban, Andrei Markov et Tomas Fleischmann sont réellement pognés dans un creux et la remontée semble très pénible… #MatchDifficilePourBeaulieuAussi

Je m’excuse là, mais P.K. a été mauvais. « Point ».

– Quand le capitaine décide d’embrayer, ça donne de pas pires résultats :

Mine de rien, malgré une léthargie de sept matchs, il a quand même 15 buts à sa fiche. Quoiqu’il s’est remis au neutre ensuite (après son but)…

– Le premier filet des Panthers a été le résultat d’un revirement de P.K. (qui a créé la pénalité) et d’une pénalité de Lars Eller :

Il prend de la place, le gros Jagr!

– En tout cas, si tu as souhaité te racheter, ce n’était pas la solution, mon P.K. :

Dans la catégorie des bagarres inutiles, elle figure au sommet…

– Lorsqu’une feuille de cartable rencontre un mur, ça frappe fort :

Cependant, Paul Byron n’avait plus la rondelle et les officiels n’ont pas « sifflé » une pénalité pour obstruction.

– À 43 ans, Jaromir Jagr a encore été l’étincelle de sa formation :

Son trio complété par Jonathan Huberdeau et Aleksander Barkov a été très dynamique. Ils sont excitants en maudit à contempler!   

– L’unité guidée par Alex Galchenyuk a obtenu les meilleures chances de marquer, en plus d’avoir offert quelques séquences très énergiques en bas de zone. #EnPremièrePériodeSurtout

Lars Eller et Daniel Carr ont été corrosifs près de la peinture de Roberto Luongo.  

– Ce fut un peu plus laborieux pour la nouvelle paire Barberio-Pateryn. Cependant, Barberio a encore démontré de belles habiletés offensives.

– Aleksander Barkov a été sensationnel en couronnant sa soirée de travail avec trois points (2 buts, 1 passe) :

Des mains de velours!

– En passant, elle est passée où, la supposée meilleure quatrième ligne de la Ligue nationale? #Mitchell #Flynn #Byron

– Sven Andrighetto a eu de beaux flashs, mais les vétérans avec qui il était attaché semblaient encore se chercher.

– Est-ce que Dale Weise et David Desharnais méritent des fleurs… ou des pots? Je vous laisse choisir!

– Au final, cet arrêt n’aura pas fait la différence…

En rafale
– La Classique hivernale a mené vers un bien drôle de pari :

– Quelqu’un doute encore de la force de frappe des Capitals de Washington?

C’est vrai, ils ont tendance à s’étouffer en séries… Je la connais celle-là!

– Lorsqu’une rondelle traverse ta trajectoire, ça peut donner ce genre de résultat :

Maudit que Jaromir Jagr fitterait parfaitement avec le CH… et dire qu’il voulait venir jouer à Montréal :

– La règle des trois « S » a été utilisée à Boston :

– Jimmy Hayes semblait excessivement heureux d’avoir inscrit un filet (tour du chapeau) :

– David Backes a ramassé solidement son ancien coéquipier chez les Blues, Barret Jackman :

– Dans la catégorie des « kossé ça » :

PLUS DE NOUVELLES