Le Canadien survit à son indiscipline et l’emporte en prolongation

Pour compléter le programme double du week-end du Super Bowl, le Bleu-Blanc-Rouge recevait dans son temple les Oilers d’Edmonton une équipe qui, plus tôt cette saison, l’avait emporté sans équivoque lors du passage du Canadien dans l’ouest du pays.

Au final, les locaux ont pris l’avance deux fois dans le match et ils ont bien failli échapper la victoire en raison de son indiscipline, mais ils se sont repris pour l’emporter par le pointage de 4-3, grâce, entre autres, au but égalisateur de Jesperi Kotkaniemi.

Dans la défaite, difficile de blâmer Carey Price, qui a fait de son mieux pour permettre à son équipe d’amasser des points au classement avec, entre autres, cet arrêt.

Le Canadien a brisé la glace, en avantage numérique en plus. Shea Weber a dégainé très rapidement sur la passe de Drouin pour déjouer Mikko Koskinen.

L’égalité a été créée plus tard durant le premier tiers via Leon Draisaitl, qui a profité d’un rebond chanceux, alors que Max Domi sortait du cachot.

On jase mais… Ça, ce n’était pas du tout une punition.

Parlant de Domi, Darnell Nurse l’a empêché in extremis de marquer son 17e de la saison…

…mais le #13 s’est repris en 2e période.

Leon Draisaitl a fait payer cher l’indiscipline de ses hôtes en donnant les devants une première fois à son équipe, encore en avantage numérique.

Alors que les secondes s’écoulaient tranquillement vers la fin du duel, Kotkaniemi a ramené tout le monde à la case départ avec un superbe tir du revers.

Me semble que si Kotkaniemi réussit ça, c’est plutôt Mario Tremblay qui devrait lui payer une bière, non?

C’est Jonathan Drouin qui tranché et qui a mis fin à la rencontre en temps supplémentaire.

Le CH a donc su faire preuve de caractère à nouveau en comblant le déficit pour tenir la cadence des Bruins, qui l’ont emporté eux aussi cet après-midi. Cela dit, avec les matchs qui vont augmenter en cadence au fil des prochaines semaines, il faudra VRAIMENT éviter de visiter le banc des punitions aussi souvent et accorder la chance à l’adversaire d’imposer le rythme.

Prochain match : mardi 5 février, 19h30, face aux Ducks au Centre Bell

En rafale

– Rappel : si Victor Mete s’en est bien sorti après une mauvaise chute dans la bande (aidé par Lucic), Paul Byron, lui, est tombé au combat et on pourrait ne pas le revoir en uniforme pour un bon moment.

– Connor McDavid a lui aussi fait sa marque en avantage numérique cet après-midi.

– Un coup dangereux qui aurait pu priver le Canadien de Jonathan Drouin.

– Signe que les discussions pour les transactions vont s’intensifier… Plusieurs recruteurs ont encore assisté au duel de cet après-midi.

PLUS DE NOUVELLES