Le Canadien gâche le spectacle Nathan MacKinnon

Bonsoir les fans!

Le Canadien disputait ce soir un 2e match hors-concours au Centre Bell, contre la troupe de Patrick Roy.

L’Avalanche envoyait quelques uns de ses gros canons dans la mêlée. Nathan McKinnon, Matt Duchene, Ryan O’Reilly, Gabriel Landeskog et Tyson Barrie s’alignaient pour la formation du Colorado.

Daniel Brière jouera contre son ancienne équipe demain soir, au Colisée de Québec.

Pour les fans de la Flanelle, c’était l’occasion de revoir à l’œuvre Max Pacioretty, P.K. Subban, Alex Galchenyuk, Brendan Gallagher et Alexei Emelin.

On gardait un œil averti sur les jeunes Nathan Beaulieu, Christian Thomas, Charles Hudon, Greg Pateryn et Michael Bournival.

Après-match :

 Faits saillants de la 1re période :

Nathan MacKinnon donne le ton au match dès les premières minutes. Il se défait de la couverture de Alexei Emelin derrière le filet de Carey Price et rejoint Tyson Barrie dans l’enclave. Ce dernier ne manque pas pareille occasion. LIEN

À 12 :59 : Tyson Barrie (1), MacKinnon, Wilson

Tirs au but : 17
Montréal : 9
Colorado : 8

Faits saillants de la 2e période :

Alex Galchenyuk bourdonne en territoire offensif et contraint Zach Redmond à écoper d’une pénalité. Max Pacioretty fait mouche sur l’attaque massive avec un tir précis dont lui seul connaît le secret. LIEN

À 8 :07 : Max Pacioretty (1), Beaulieu, Subban.

L’Avalanche réplique par l’entremise de Gabriel Landeskog. Le crédit revient à MacKinnon qui initie le jeu en cueillant une rondelle bondissante le long de la rampe. LIEN

À 10 :18 : Gabriel Landeskog (1), Winchester, MacKinnon.

Même avec un gros contrat en poche, P.K. Subban reste le bon vieux P.K. Subban. Il crée l’égalité avec sa marque de commerce : un boulet logé dans la partie supérieure. LIEN

À 17 :42 : P.K. Subban (1), Pateryn, Desharnais.

Tirs au but : 17
Montréal : 12
Colorado : 5

Faits saillants de la 3e période :

Les occasions de marquer sont nombreuses dans le tiers décisif, mais personne n’arrive à capitaliser. On assiste à de belles pièces de jeu de Christian Thomas, qui déploie une fougue comparable à celle du numéro 11.

Nathan MacKinnon continue de « danser » dans le territoire adverse, sans toutefois parvenir à donner les devants à son équipe.

Tirs au but :
26
Montréal : 12
Colorado : 14

Faits saillants de la prolongation :

Le Canadien détient une chance en or de clore le débat alors qu’il jouit d’un avantage de 2 hommes. Alex Galchenyuk met fin à la joute avec une touche de magicien. Il s’esquive de Tyson Barrie et enfile l’aiguille du côté rapproché.

 

À 3 :28 : Alex Galchenyuk (1), Thomas, Subban.

Tirs au but :
63
Montréal : 36
Colorado : 27

Mes étoiles du match
1- Nathan MacKinnon
2- Christian Thomas
3- P.K. Subban

Les fleurs et les pots

– J’aimerais savoir ce que Christian Thomas a mangé avant le match. Il débordait d’énergie et tirait de tous les angles possibles.

Greg Pateryn, dans l’ensemble, a connu un bon match.

Nathan Beaulieu et P.K. Subban se complétait à merveille sur l’avantage numérique. Beaulieu amenait énormément de dynamisme avec ses multiples (et habiles) pivots.

Budaj a réalisé quelques beaux arrêts. Il occupe présentement la position de tête dans la course au poste de gardien auxiliaire.

Galchenyuk semblait tout à son aise au centre. Ses percées en zone adverse donnait des maux de tête à la défense de l’Avalanche. En dépit de cela, il a connu une piètre soirée au cercle des mises au jeu.

Défensivement, Chucky a été admirablement responsable, ce soir!

Nikita Scherbak s’est fait plus silencieux ce soir, malgré quelques bons flashs sur le jeu de puissance.

Il distribue d’excellentes passes. Elles sont vives et précises.

C’est Nathan MacKinnon qui aura fait tourner les têtes durant ce match. Le recipiendaire du trophée Calder menaçait à chaque présence. Un véritable poison, demandez à Alexei Emelin…

La question des connaisseurs

– Croyez-vous à une éclosion de Alex Galchenyuk cette saison? Si oui, est-ce que ce sera au centre ou à l’aile gauche?

Prochaine rencontre : Avalanche vs Canadien, jeudi 26 septembre à 19h30 au Colisée de Québec.

PLUS DE NOUVELLES