Canadien 2017-18 : Autopsie d’un retentissant échec

C’est connu. On procède à l’autopsie d’une personne après son décès.

Mais quand un patient en phase terminale a fumé toute sa vie et qu’il est atteint d’un cancer des poumons ou qu’il souffre d’emphysème, on a une maudite bonne idée de ce qui va le tuer…

Et de ce qu’il aurait pu éviter pour ne pas en arriver là…

C’est pourquoi je me permets, en ce 15 janvier 2018, de faire l’autopsie de l’atroce saison qu’est en train de nous faire vivre l’organisation du Canadien de Montréal.

Le Canadien (18-20-5) est aujourd’hui à 8 points d’une place en séries… Et à deux positions seulement de la dernière place dans l’Est. Les chances de voir les Habs en playoffs sont d’à peine 3,1 % ce matin. C’est une chance sur 33 ça…

Pourquoi en sommes-nous rendus là à trois mois de la fin du calendrier régulier?

Qu’est-ce qui a mal viré (ou qui a mal été fait) au cours des dernières semaines chez le CH?

1. Demander à tes meilleurs partisans (abonnés de saison) de payer un extra d’environ 200 $ pour avoir leur billet en carton (et non en version électronique) était de la pure folie… Un exemple du manque de coopération/communication entre les différents départements chez le Canadien. On en parlera au HEC dans 10 ans… Et pas dans la colonne des bons coups à répéter. Si le marketing avait discuté avec les ventes AVANT, ça ne se serait jamais passé comme ça…

Récompenser après-coup tes abonnés de saison qui dépensent plusieurs milliers de dollars avec une petite carte cadeau pour ton resto-pub (1909 Taverne Moderne) ne viendra pas tout effacer…

Même si tu ajoutes 125 $ à la boutique du Tricolore…

2. Le Club 1909 a changé de vocation. D’abord lancé dans le but de fidéliser la clientèle la plus intense en lui offrant des cadeaux en échange de leur fidélité, le Club est devenu un nouveau produit en soi… Une nouvelle façon de faire de l’argent. Il est devenu extrêmement difficile d’obtenir des récompenses sans au préalable s’abonner à un forfait payant. Même en rabais, ces forfaits vont à l’encontre de la stratégie première du programme…

Le Canadien a mis trop d’emphase sur l’immobilier et les produits/services dérivés au cours des derniers mois… Oubliant qu’à la base, le but recherché (et la clé du succès) est la victoire sur la patinoire.

3. Le Centre Bell affiche salle comble depuis le début de la saison… Mais dans les faits, les sièges ne sont pas tous occupés. Vraiment pas!

Les sièges inutilisés, ce n’est pas bon pour l’image de l’organisation… Et le fait que l’on tente de nous faire croire qu’ils sont occupés non plus!

Encore pire! On apprend aujourd’hui que certains soirs, le CH a haussé le prix de ses billets de 64 % (en raison de sa stratégie de dynamic pricing). Tout ça durant l’une des pires saisons depuis 10 ans!

L’art de prendre son partisan pour un…

4. Le désintérêt pour la Pratique Provigo d’hier est un indice du désintérêt global populaire. Il n’y a pas si longtemps, ces entraînements affichaient salle comble. Je ne sais même pas s’il y a avait 10 000 vraies personnes dans le Centre Bell hier…

5. Parlant de désintérêt, Influence Communication a noté une baisse de 19 % dans la couverture médiatique attribuée au Canadien (chez les médias québécois). C’est énorme, perdre 19 % de quelque chose…

6. Quand un fan va installer des sacs bruns sur la tête des statues devant le Centre Bell, c’est qu’on a atteint un autre niveau de frustration/déception/colère.

7. Et quand un partisan assis derrière le banc du Canadien (en Floride) se confectionne trois t-shirts afin de passer un message à Geoff Molson, c’est que ça commence à être lourd…

Un t-shirt par période! Ce fan avait un message à faire passer!

Posted by DansLesCoulisses.com on Saturday, 30 December 2017

8. Marc Bergevin a déçu plusieurs partisans en échangeant P.K. Subban, mais la façon dont il a laissé partir Andrei Markov et Alexander Radulov n’a pas encore été digérée par de nombreux fans. Parler avec arrogance de la non-loyauté des athlètes… Leur lancer un ultimatum sur la place publique (en pleines négos)… Ne pas les remplacer (Hemsky et Alzner ne peuvent pas être considérés comme de réels remplaçants) et entamer la saison avec 8 millions $ de lousse sous le plafond salarial… Ça a été quelque chose! Sans parler de la fois où on a tenté de nous convaincre que la défensive était meilleure que celle de l’an dernier. Marc a joué avec le feu… Et il s’est brûlé! Son PLAN n’était clairement pas aussi bon qu’il le croyait…

9. L’échange Sergachev – Drouin ne paraît pas bien jusqu’ici. Drouin n’a que cinq buts (20 points) et il est utilisé à une (importante) position qui n’est pas la sienne. Marc Bergevin convient qu’il n’est pas un centre… Mais Claude Julien continue de l’utiliser au centre. Pendant ce temps, Galchenyuk n’a pas droit à une seule chance au centre, lui…

Je suis un peu perdu moi là, et vous?

10. Carey Price a connu un début de saison ATROCE. Il s’est blessé… Il a fait l’objet de quelques rumeurs sur sa vie personnelle… Il s’est mis à en vouloir aux partisans… Le Canadien a caché de l’info concernant sa blessure… Et on s’est encore une fois éloigné de son fan base. À quand de nouvelles stratégies au département des communications? Des stratégies mieux adaptées à la réalité 2018? La tour d’ivoire n’existe pas/plus…

Prolongation


L’arrogance de Marc Bergevin… Sa mauvaise pondération des critères d’évaluation (grit/leadership trop important par rapport au talent brut)… Le fait qu’il sous-estime plusieurs de ses joueurs… L’omerta qui continue d’exister entre le CH et ses partisans… Le contrat de Karl Alzner… Les difficultés de Pacioretty et de Lehkonen… Le non-réveil de Plekanec… Le jeu de Joe Morrow… Le scratching de Deslauriers… Les blessures… Le piètre spectacle/cérémonie lors du match d’ouverture… Les mauvais résultats/développement à Laval… L’intérêt sérieux envers Nick Bonino (8 points en 31 matchs)… Le manque de profondeur chez espoirs de l’organisation… Les erreurs de recrutement professionnel… Les mauvaises chansons anti-Canadien

Lorsque tu es méprisant dans la victoire, il ne faut pas s’attendre à de la sympathie dans la défaite.

La saison 2017-18 est déjà à oublier.

Malheureusement, son agonie durera encore trois mois. Bon courage!

PLUS DE NOUVELLES