Cammalleri à Calgary? | Mason Raymond à Montréal? | Patrick Roy a dit non, mais…

Une nouvelle source est venue faire son tour sur le live-chat vers 9:30 ce matin.

Voici ce qu’elle avait à dire :

Ça, c’était 16 minutes avant HabsInsideOut1, le journaliste qui a scoo cette nouvelle.

Vous aurez compris que j’ai contacté cette personne immédiatement… Et qu’elle est devenue une source régulière pour le www.danslescoulisses.com

Je l’ai surnommé Le Glorieux… Lui demandant ce qu’elle avait également comme info présentement.

Voici ce que j’ai pu apprendre :

1. Mike Cammalleri est passé à 2 doigts de retourner à Calgary
Ça ne surprendra pas personne, mais Pierre Gauthier a tenté de faire une grosse transaction avant de se résigner à congédier Jacques Martin. #oudesefaireimposerceci

À un certain moment donné, il avait ceci sur son bureau : Mike Cammalleri vs Rene Bourque et Cory Sarich

C’est Pierre Gauthier qui a décidé de dire non, après une longue réflexion.

Espérons qu’il n’avait pas presque dit oui à Jay Feaster car ça lui ferait un (autre) ennemi chez ses homologues…

Vous, auriez vous fait cette transaction?

À noter que Rene Bourque est un ailier gauche amérindien qui vient d’avoir 30 ans. Il a marqué 21, 27 et 27 buts à ses 3 dernières saisons, à Calgary. Son cap hit est de 3,33 millions $ jusqu’au 30 juin 2016.

Cory Sarich, lui, aurait simplement été un salaire à éponger jusqu’à la fin de la saison…

2. Le joueur au haut de la liste de Pierre Gauthier est Mason Raymond
Mason Raymond est LE joueur visé par Pierre Gauthier depuis plusieurs jours.

Raymond est un ailier gauche (encore) qui en est à sa 5e saison dans la LNH (avec les Canucks).

Il a raté le début de la saison en raison d’une fracture par compression d’une vertèbre du dos. #jamais2sans3 #ColePaciorettyRaymond

Raymond joue dans l’ombre des Sedin, Kesler et Burrows à Vancouver, mais il est tout un joueur!

C’est pourquoi les Canucks ont répondu non aux offres de Pierre Gauthier!

J’imagine que Andrei Kostisyn ou Mike Cammalleri faisait partie de la dernière offre du Canadien…

À noter que Mason Raymond compte pour 2,55 millions $ sur la masse salariale des Canucks cette saison et qu’il deviendra joueur autonome avec restriction le 1er juillet prochain.

Chose certaine, peu importe le congédiement ou non de Jacques Martin, Yannick Weber n’a plus beaucoup d’avenir à Montréal…

3. Patrick Roy a été approché hier soir
J’étais l’un de ceux qui ne croyaient pas à un retour de Patrick Roy à Montréal… Surtout pas derrière le banc et sous les ordres de Pierre Gauthier.

Eh bien, Le Glorieux nous confirme que le Canadien (probablement Geoff Molson) a offert le poste de Jacques Martin Randy Cunneyworth à Patrick Roy, hier soir.

La réponse de Patrick Roy?

Non!

Par contre… On ne sait pas si c’est un « Non, je n’ai aucun intérêt » ou plutôt un « Non, pas maintenant. »

Car avec la saison que les Remparts connaissent – et celle que le Canadien connaît – il serait un peu fou de sauter dans l’aventure aujourd’hui!

Mais Patrick Roy est ce genre de personne qui peut se permettre de choisir exactement les conditions gagnantes lors de ses embauches.

L’été 2012 ferait partie de ces conditions gagnantes selon moi…

D’autant plus que Grigorenko, quelques gros défenseurs et le fils de Patrick Roy quitteront les Remparts l’été prochain.

Les vraies questions : Discutera-t-il avec le Canadien durant l’été? Veut-il vraiment travailler pour Pierre-Karl Péladeau? Croit-il à un retour des Nordiques? Patrice Brisebois tient-il son « ce poste n’intéresse pas Patrick Roy » de la source? Si Randy Cunneyworth redresse la barque, le poste sera-t-il toujours disponible en juin prochain?

Le fait de ne pas engager d’entraîneur-chef en pleine saison ouvre également une autre porte : Celle du congédiement probable de Pierre Gauthier… Et la latitude souvent exigée par le DG qui s’amène, quant à son choix personnel d’entraîneur-chef.

Promouvoir l’assistant-coach par intérim est beaucoup moins contraignant financièrement que d’engager un nouvel entraîneur pour 3 ou 4 saisons.

Same thing pour Larry Carrière…

Bref, Randy Cunneyworth (qui prendra vraisemblablement des cours de français) est en poste jusqu’à la fin des séries/saison

Et le mois de juin prochain risque d’être fort intéressant à couvrir! #jevaisprendremesvacancesplustard

Si j’étais l’un des 2 Randy, je m’arrangerais pour gagner beaucoup de matchs car un nouveau DG et un nouvel entraîneur, ça risque aussi de signifier de nouveaux entraîneurs-adjoints!

Prolongation :
– Voici 3 petits fails qui ont accompagné ce congédiement surprise, en ce samedi matin :

Le bras de Pierre Gauthier est un individu

Le stagiaire à Radio-Canada : « Randy… Cunningworth »

Sûrement occupé à autre chose, le responsable du compte
Twitter du Canadien n’a pas cru bon lire deux fois le nom
du partisan du jour d’aujourd’hui avant de le publier

– J’ai bien aimé la question de François Gagnon à l’endroit de Pierre Gauthier : « Quelle est votre part de responsabilité dans les déboires de l’équipes? »

Pierre Gauthier a contourné le sujet dans sa réponse…

– Guillaume Latendresse, Maxim Lapierre, Benoit Pouliot et Georges Laraque avaient tous critiqué Jacques Martin après leur départ.

– C’était bel et bien le calme avant la tempête, depuis quelques jours…

– Oubliez Jacques Lemaire selon moi, il en veut encore au Canadien pour la fois où il croyait avoir l’emploi… Et où l’on a embauché Jacques Martin.

– Pierre Gauthier a encore agi avec improvisation et panique… Si bien sûr, c’est lui qui a agi!

– Le congédiement de Jacques Martin dérange moins que celui de Carbo, à l’époque…

– Imaginez 2 secondes si le Canadien perdait ses 3 ou 4 prochains matchs…

En terminant, je me demande comment réagiraient les gens de Toronto si leur entraîneur-chef ne parlait pas anglais, eux…

PLUS DE NOUVELLES