Cam Talbot était ENRAGÉ et a lâché le «F-word» (trois fois) sans retenue

Cam Talbot en avait vraiment assez. Et ça paraissait dans ses commentaires extrêmement critiques qui ont eu besoin d’être censurés par les médias et journalistes présents durant cette entrevue d’après-match.

Le gardien des Oilers a expliqué que chaque fois qu’une révision vidéo était enclenchée lors d’un match de son équipe, la décision était toujours CONTRE celle-ci.

Il affirme, concernant l’obstruction envers les gardiens de but, qu’il n’y a absolument aucune constance. Il est vraiment tanné et a explosé.

Lorsqu’un athlète professionnel ne se soucie plus de tous ses sacres et qu’il est prêt à assumer les conséquences qui viendront possiblement avec, comme une amende, il est clair qu’il y a un problème. C’était définitivement la goutte qui a fait déborder le vase.

L’évènement en question est survenu en troisième période, après un but de Patrick Maroon que les Coyotes ont décidé de contredire.

La Ligue a offert comme explication à la situation que Maroon avait nui au travail d’Antti Raanta avant que la rondelle ne traverse la ligne bleue… Un call assez dur. Ça dépend de la perspective.

Et si McDavid a aussi remis en question le but… Ce n’est pas le cas de l’entraîneur, qui a contredit les dires de son gardien.

C’est à rien n’y comprendre…

En Rafale

– Andrew Shaw rejoint l’équipe à Philadelphie.

– Les joueurs du Canadien ne se sont pas présentés, contre les Golden Knights. On connaît désormais plus précisément pourquoi Claude Julien était enragé : au lendemain et à la veille de congés, ils ont décidé de prendre un autre congé sur la patinoire, dans un sens. [Habsolument Fan]

– Seigneur, non…

PLUS DE NOUVELLES