Ça va (très) mal à Toronto depuis 50 jours, mais ça va quand même (beaucoup) mieux qu’à Montréal

Vous ai-je déjà dit que la saison du Canadien allait (très) mal? Qu’elle était terminée?

Que l’équipe n’avait que 1,5 % de chances de faire les séries… Ce qui signifie qu’elle a beaucoup plus de chances de repêcher Rasmus Dahlin que de prolonger sa saison en avril?

Oui, oui… Et oui.

Max Pacioretty a critiqué le système de Claude Julien… Ce dernier a remis en question l’effort de certains de ses joueurs… Les partisans se désintéressent à la vitesse Grand V… Et Ron Fournier a un message pour Geoff Molson! #ÉcoutezÇa #GestionDeCrise

« Une saison pourrie! Il y a quelqu’un qui doit payer! » – Bernard Brisset

Ron croit que quelque chose de significatif va se passer bientôt… Et que ça risque de toucher Marc Bergevin et/ou Trevor Timmins.

Mais il y a un adage qui dit que l’herbe est toujours n’est pas plus verte chez le voisin. Ou encore que si on se compare, on se console.

Eh bien, ce matin, on peut se consoler UN PEU en regardant l’herbe du côté de Toronto. J’ai bien dit UN PEU.

Les Maple Leafs ont perdu leurs quatre dernières rencontres. Leur dernière victoire en temps régulier remonte au 28 décembre… Face aux pauvres Coyotes.

Leur dernier match offensif remonte à loin…

Depuis le 1er décembre, rien ne va plus dans la Ville Reine.

Ils étaient pourtant (très) bien partis en début de saison…

Hier, les Leafs ont dû baisser pavillon (3 à 2 en prolongation) face aux Flyers. Après le match, le gardien Frederik Andersen n’a pas mâché ses mots.

Pour voir le point de presse intégral d’Andersen, cliquez ICI.

Il n’y a pas qu’à Montréal où l’on parle d’un manque d’effort et d’émotion… De joueurs qui ne veulent pas autant que d’autres.

Mais bon… La consolation par comparaison et la moins bonne qualité d’herbe, c’est terminé. Je vous avais prévenu : La consolation allait être petite.

Les Leafs peuvent compter sur un excellent président hockey (Shanahan), sur un DG hors-pair (Lamoriello) sur un coach étoile (Babcock), sur Matthews, Nylander, Rielly, Marner, Gardiner et j’en passe…

Étant donné la faiblesse de 5 des 8 équipes de la Division Atlantique – les 5 pires équipes dans l’Est proviennent de cette division – les Leafs parviendront à faire les séries. Ils montrent encore une fiche de 25-17-5 ce matin et ils ont 19 chances sur 20 de participer au tournoi printanier.

On peut donc parler d’une mauvaise passe (un peu longue, mais bon) à Toronto… Alors qu’à Montréal, Ottawa et Edmonton, on vit l’enfer présentement.

Finalement, ce sont peut-être les Maple Leafs et leurs fans qui se consolent en se comparant…

En rafale

– Une relève peu étoffée…

– Il me semble que je ne serais pas à l’aise de patiner sur une glace transparente.

– Une année très émotive pour les sœurs Dufour-Lapointe puisque leur mère est atteinte d’un cancer.

– Luca Rigoni pourrait-il se ramasser à Montréal?

– Le repêchage de la MLS, c’est aujourd’hui que ça se passe.

PLUS DE NOUVELLES