Bruce Cassidy : un héros obscur de la saison des Bruins

Si le Canadien en arrache, depuis l’arrivée de Claude Julien à la barre de l’équipe, les Bruins continuent de s’épanouir, depuis le départ de ce dernier.

Lien ou non à faire entre les deux situations, Bruce Cassidy a été un acteur important dans le redressement de l’équipe, depuis son arrivée en poste.

D’ailleurs, si ce n’était pas de Gerard Gallant, qui a déjà écrit son nom sur le trophée depuis la mi-octobre, le nouveau coach de la formation bostonnaise présenterait un dossier extrêmement impressionnant pour le Jack Adams.

Que ce trophée soit hors de portée est la raison parfaite pour donner à l’homme le mérite qui se doit, mais d’une autre façon.

Qu’on le veuille ou non, il a réussi à réanimer plusieurs joueurs qui dormaient, dans la deuxième moitié de l’année 2016, avec une équipe qui ne s’en allait vraiment nulle part.

L’équipe s’est finalement classée pour les séries, en 2017, et a de très bonnes chances de remporter le trophée des Présidents, cette saison.

Et ce, malgré des absences prolongées de Patrice Bergeron, Brad Marchand, Zdeno Chara et Charlie McAvoy…

Les circonstances n’étaient pas les meilleures, même qu’ils étaient loin de l’être. Mais Cassidy a effectué un travail de colosse pour mener son équipe là où elle est en ce moment, et beaucoup de reconnaissance devra venir avec sa nomination au trophée Jack Adams, même s’il n’a aucune chance de le gagner.

Et pendant ce temps, à Montréal…

En Rafale

– Pas un très gros débat. Je crois que tout le monde est d’accord.

– Des excuses de Beausoleil.

– Un nouveau combat est confirmé!

 

PLUS DE NOUVELLES