La brigade défensive des Ducks : l’histoire de dénicher des espoirs de qualité au repêchage (et de leur donner des chances)

Publié le 18 mai 2017 à 22:11 par

Kevin Malenfant

Si les Ducks sont en aussi bonne posture en séries éliminatoires, cette année, c’est en grande partie grâce à plusieurs joueurs relativement jeunes qui ont été repêchés par Bob Murray au cours des dernières années, qui jouent désormais un rôle important dans les succès de l’équipe.

Cette ligne bleue aussi profonde et talentueuse, elle vient de l’efficacité de l’équipe de recruteurs des Ducks, qui ont su repérer une multitude de bons espoirs, que ce soit en première ou en 7ème ronde.

Ceux-ci n’ont manqué les séries que 2 fois en plus de douze ans, depuis qu’ils ont obtenu le cinquième choix au total en 2005 (Bobby Ryan).

Contrairement au Canadien, la qualité moindre des choix obtenus n’a pas empêché la formation californienne de bâtir une banque d’espoirs intéressante, malgré leur statut persistant de contender. 

Les paires défensives qu’utilisent Randy Carlyle en témoignent bien.

fsdsfdgffg

6 défenseurs repêchés et développés par l’organisation. Mon bon ami Éric Martel proposait d’ailleurs au Canadien de donner plus de chances à ses jeunes, il y a quelques jours.

Chez les défenseurs réguliers du Canadien, seuls Nathan Beaulieu (2011), Alexei Emelin (2004) et Andrei Markov (1998) ont été repêchés par l’équipe. Si Markov s’est avéré un gage de succès… On ne peut pas en dire pareil des deux autres défenseurs.

La tendance se poursuit dans la LNH, alors que la clé du succès se précise :

1.  Bien repêcher

2. Donner des chances à ses jeunes joueurs avec des rôles importants au sein de sa formation

Deux critères qui semblent être négligés, selon plusieurs observateurs.



En rafale

– Le débat est de retour, à Pittsburgh!

– Comment rendre le hockey plus accessible?

– Contrat de publicité pour Tyler Seguin, avec Adidas?

https://twitter.com/adidashockey/status/865384644102864896

– Un défenseur que David Poile ne pourra pas protégé, peut-être.