Brian Gionta et Jarome Iginla visent (encore) un retour dans la LNH, mais…

Le parcours olympique de Brian Gionta s’est terminé aujourd’hui, alors que les Américains ont été éliminés (3 à 2) par Jiri Sekac et la République tchèque. Le capitaine Gionta espérait se servir de ce tournoi olympique afin de convaincre une équipe de la LNH de lui faire signer un contrat avant lundi après-midi. Ça n’arrivera pas.

Du moins, ça ne devrait pas arriver…

L’ancien #21 du Canadien n’a pas récolté un seul point en cinq rencontres à PyeongChang… Et il a affiché le pire différentiel de son équipe (moins-4)

Il a échoué dans sa tentative de ramener l’or en Amérique du Nord!(Crédit: YouTube (Chevrolet))

Gionta a 39 ans et il mesure (toujours) 5’7. Il a disputé un match à Rochester cette saison (AHL), un match au cours duquel il a marqué un but. Il faut présumer que c’est la fin pour le petit attaquant américain.

Toute équipe qui se cherche du renfort présentement devrait avoir des joueurs meilleurs que Gionta (en 2018) dans leurs rangs. Si une équipe n’a pas de joueurs plus utiles que Gionta l’est aujourd’hui dans son club-école, ça va mal…

Jarome Iginla aurait bien aimé faire la même chose que Brian Gionta cette année, soit représenter sa nation aux Jeux Olympiques. Malheureusement pour lui, il a dû être opéré à la hanche il y a quatre mois.

Hier, Iginla a patiné avec les Bruins de Boston Providence. Juste pour le fun… Rien de formel!

Iginla voit ça comme une première étape qui pourrait mener ultimement à un retour au jeu éventuellement.

Reste que pour pouvoir jouer en séries cette saison, Iginla devrait signer un deal d’ici lundi 15h00. Ça risque (vraiment) d’être short…

Iginla, 40 ans, avait déjà beaucoup ralenti l’an dernier. Imaginez après une opération à la hanche et plusieurs mois en rehab (physique).

Iginla, tout comme Plekanec Gionta, devra fort probablement se résigner à accrocher ses patins. Jagr… Iginla… Gionta… On vieillit! #LesTempsChangent

Non, ne me dites pas que Marc Bergevin devrait leur tendre la main. SVP…

En rafale

– Quelle histoire. Un conte de fées.

– Quelle chute. Aucun athlète ne souhaite se planter de la sorte aux Olympiques.

– Pas mal la statistique du jour, ça.

– Personne ne prend la place de Marc-André Fleury dans l’avion des Penguins.

– Les joueurs de hockey ne font pas que manger de la bonne bouffe. En voici la preuve.

PLUS DE NOUVELLES