Brian Flynn avec le CH pour deux saisons, Semin sera racheté | Retour sur le voyage en Floride, grâce à LVH

Le Canadien a mis sous contrat le droitier Brian Flynn pour une durée de deux ans et un total de 1.9 million. Il exercera un impact de 950 000$ sur la masse salariale.

Flynn possède des mains plus agiles que la plupart des joueurs de 4e trio et il fait une bonne lecture de jeu, mais il demeure un autre ailier droit de bottom-six parmi tant d’autres. Le CH mise sur Brendan Gallagher Devante Smith-Pelly, Dale Weise et Brian Flynn sur ce flanc et, du lot, seul Gallagher peut combler un poste à long terme au sein des deux premiers trios.

En théorie, cette signature ne représente pas un problème. Bergevin ne veut rien laisser au hasard et il s’arme de profondeur en cas de blessures. Puis, les espoirs du CH qui tenteront de percer- on pense à Hudon, Andrighetto, Carr, voire Scherbak-, n’ont pas intérêt à évoluer sur le 4e trio, donc Flynn ne se dresse pas comme un obstacle au développement de quiconque.

N’empêche que Bergevin devra sérieusement poursuivre les services d’un ailier droit de qualité. De préférence, un avant accoutumé au flanc droit. On vante une certaine polyvalence à Patrick Sharp, qui a déjà évolué au sein des trois positions offensives, mais il semble plus confortable lorsque campé du côté opposé à sa latéralité. Évidemment, si le prix est le bon, on ne peut cracher sur ses talents de franc-tireur, mais Frolik et Oshie sont d’autres options possiblement moins coûteuses à prendre en note.

Semin racheté

Un autre nom intéressant, mais énigmatique s’ajoute au marché des agents libres. Les Hurricanes ont placé Semin au ballotage dans l’optique de racheter son contrat.

Le Russe est un de ces joueurs qui polarise les opinions: chouchouté par l’école des statistiques avancées pour son talent pur et ses caractéristiques de volume-shooter, mais méprisé par les penseurs traditionnels pour ce qui semble subjectivement être un manque d’effort et de soif de vaincre.

Personnellement, je crois que la régression de Semin est belle et bien inquiétante, mais moins qu’on pourrait le penser. Le manque d’offensive est un phénomène généralisé chez les Hurricanes: lui, Skinner et les frères Staal ont affiché leur plus faible total de points en carrière (oublions les années écourtées) et l’équipe a terminé au 27e rang pour le nombre de buts marqués. Semin a certes fourni la plus piètre contribution des trois. Mais on connaît les potentiels bénéfices d’un changement d’air…

Il n’est pas farfelu de penser qu’il pourrait retrouver un rythme de 50 points et 20 buts par saison avec une équipe aux tendances offensives. Le rachat de contrat devrait lui servir une belle leçon et quand il veut bien y mettre du sien, il est l’un des tireurs les plus astucieux du circuit. S’il accepte une entente semblable à celle de Brad Richards après son rachat à New York, il s’avère un risque calculé.

Toutefois, le mince marché des agents libres pourrait jouer en sa faveur cette année et une équipe joue avec le feu en lui offrant au-dessus de trois millions. Cela dit, au risque de me répéter, une équipe pouvant s’entendre avec lui à un prix raisonnable peut frapper un grand coup.

Ah, j’oubliais, réglons la question rapidement: je ne m’attends pas à ce que Bergevin cible ce type de joueur. Ce n’est pas du tout dans son style, encore moins dans celui de son entraineur Michel Therrien. Et Semin ne voudra pas relancer sa carrière dans un marché aussi exigeant. Enfin, on apprend avec le temps, dans ce marché, à ne jamais dire jamais…

Par ailleurs, il faut prendre la théorie « Semin est un joueur à risque défensivement » avec un grain de sel. Si on oublie sa dernière saison, il se classe au 6e rang de la ligue pour le pourcentage des buts pour. Bien entendu, c’est parce qu’il joue les probabilités offensives et non parce qu’il est impeccable dans son territoire, mais, peu importe, le fait est que ses troupes marquent plus de buts que l’opposition en sa présence.

Retour sur le voyage en Floride, grâce à LVH

Encore une fois, je voudrais prendre la peine de remercier la LVH de m’avoir permis de vivre l’expérience du repêchage, en Floride.

Tout a commencé avec une bonne bière à un restaurant de l’aéroport de Montréal. Le hockey s’est rapidement immiscé comme principal sujet de conversation, la glace était brisée.

Après une escale à Atlanta, des heures d’attente aux gates, un boarding interminable, bref, une longue journée de voyagement, il n’y avait pas meilleure consolation que la chaleur floridienne et la splendeur du condo qui nous hébergeait.  Le balcon offrait une superbe vue du BBT Center et de ses environs.

Le lendemain, nous sommes arrivés en avance à l’amphithéâtre pour épier les tractations sur le plancher. Darren Dreger piquait un brin de jasette avec Chiarelli… Marc Bergevin allait serrer la main à tous ses homologues… Trevor Timmins scrutait sa liste…

Le repêchage a commencé. Aucune surprise, vraiment, hormis les sélections hâtives de Timo Meier et Pavel Zacha. Mais ça, c’était avant que les Bruins effectuent leurs trois choix consécutifs en 1re ronde.

Kyle Connor, Mathew Barzal, Evgeny Svechnikov et Nick Merkley étaient toujours disponibles. Sweeney avait peut-être fait un bon coup, après tout…

Les Bruins ont sélectionné Jakub Zboril, puis Jake DeBrusk. À ce moment, tous les spectateurs sourcillaient et se regardaient incrédules. Mais bon, on s’attendait à ce que Sweeny boucle ça en mettant le grappin sur Barzal.  Sous les huées de la foule, les Bruins s’avancent pour prononcer leur dernière sélection…

« Boston Bruins are proud to select… Zachary, Senyshyn. »

Le silence s’est emparé de la salle, suivi d’un gros « Woaaaaahh… ». On nageait tous dans l’incompréhension. Laughing stock, comme dirait les anglos. Et en bons Québécois, on se réjouissait de la descente aux enfers de l’équipe rivale.

Les « We have a trade to announce » de Gary Bettman étaient comme de la musique à nos oreilles. On priait maintenant pour assister aux échanges de Kessel et Sharp.

Dans tout ça, Marc Bergevin est resté tranquille… En fait, il semblait trouver le temps royalement long! Mais son suit game était on point, comme toujours!

Le moment fort sur le chemin du retour? On attend à la gate et on entend tout bonnement, deux fois plutôt qu’une…

« Final Boarding, please. Passenger, M. Connor McDavid. »

Le principal intéressé n’est pas pressé le moins du monde. Il s’est dirigé vers le comptoir à pas de tortues…

En rafale
– Marian Hossa gagnera peu d’argent dans quelques années, mais son impact sur la masse salariale demeure important!

Un rapport alléchant pour les Coyotes…

– Lukas Vejdemo ignoré par la Suède en prévision du prochain championnat mondial junior. LIEN

– Les Bruins seraient intéressés à Bryan Bickell et son contrat affreux. LIEN

– Les Stars seraient intéressés à Johnny Oduya. LIEN

– Patrick Kane fait du karaoké: LIEN #SummerWithStanley

–  Les équipes intéressées à Kessel pourraient attendre que les Leafs lui paient ses bonusLIEN

– Dougie Hamilton paraphe un contrat de 5.75 millions par année d’une durée de six ans avec les Flames!

Et l’offre des Bruins était presque identique!

– Bon! Soyons objectifs: voilà un excellent échange de Don Sweeney. Au final, il aura réussi à s’offrir deux choix de 1re ronde pour Milan Lucic, ce qui est excellent.

Les Kings doivent maugréer présentement. Ils ont expédié Jones dans l’Est dans l’espoir qu’il ne revienne pas les hanter, et il aboutit finalement dans l’équipe californienne rivale!

– Mike Ribeiro pourrait s’entendre avec les Prédateurs aujourd’hui, selon Louis-Jean. LIEN

– Mike Richards fait l’objet d’une enquête de la GRC: LIEN

– Ouch!

– Radio 9 compte devenir une radio sportive. LIEN

– Rien ne va plus pour Bouchard. Elle perd d’entrée de jeu à Wimbledon alors qu’elle était ennuyée par une blessure, et elle n’aurait pas respecté les règles vestimentaires (règlement tiré par les cheveux).

– Oliver Kylington a été sélectionné dans le repêchage européen de la ligue canadienne, mais devrait rester en Suède.

– Auguste Impose, un joueur aux racines congolaises, jouera pour les Remparts l’an prochain.

–  Et le costaud Alexander Dergachev pourrait s’aligner avec les Cataractes.

– Bien dit.

– Les commentaires de Bergevin à propos de Flynn.

– Est-ce que Jim Rutherford pourrait faire à nouveau l’erreur de payer trop cher Alexander Semin? Il tente de dégoter un compagnon de trio à Crosby…

PLUS DE NOUVELLES