Brian Boyle : un ajout intéressant à la date limite des transactions ?

On le sait : Marc Bergevin ne veut pas sacrifier l’avenir de son équipe pour de l’aide à court terme. Et c’est compréhensible.

Cela ne veut cependant pas dire qu’il restera immobile le 25 février prochain.

Au fait, ce serait mal vu (que cela soit dans la chambre ou auprès des partisans) d’instaurer le statut quo à la date limite des transactions. Le CH ne possède évidemment pas les probabilités les plus fortes de remporter le Saint Graal, mais un petit peu d’aide ne ferait jamais de mal.

Dans cette optique, l’ajout d’un joueur bottom 6 (comme dirait l’autre) serait la bienvenue.

Le quatrième trio du Canadien est (à la plus grande surprise ?) le maillon faible de l’alignement. C’est ainsi que l’acquisition d’un Brian Boyle aiderait inévitablement la dernière unité d’attaque.

Boyle, 34 ans, est agent libre sans restriction à la fin de la présente saison. Malgré son âge, l’attaquant de 6 pieds 6 pouces apporteraient du poids et de la hargne. Il est également capable de marquer – il a 12 buts en 43 matchs cette saison – et est un as sur l’infériorité numérique.

La meilleure option possible serait de le placer au centre. Le Canadien a de la difficulté sur les mises en jeu, alors que c’est l’un des points forts de Boyle.

Il a une moyenne de 51,4% sur les mises en jeu depuis 6 saisons. 

Son expérience est aussi un atout non négligeable. Il a connu de longs parcours en séries éliminatoires au courant des dernières années.

Avec Boyle, l’attaque du Canadien ressemblerait à ça :

Drouin – Danault – Gallagher

Tatar – Domi – Lehkonen

Byron – Kotkaniemi – Armia (ou Shaw)

Deslauriers – Boyle – Shaw (ou Armia)

On appelle ça de la profondeur. Beaucoup de profondeur.

Avouons cependant que le quatrième trio ne sera pas l’exemple à suivre en ce qui a trait à la possession de rondelle. 

Enfin, le prix à payer ne serait évidemment pas dément. Tout dépend des demandes des Devils, forcément, mais il serait très surprenant que Ray Shero demande la lune pour son attaquant de 34 ans.

Bref, rien n’indique (pour le moment) que Bergevin sondera son homologue du New Jersey pour obtenir les services du bon Brian.

Cependant, force est de constater que Boyle serait un ajout de choix sur la quatrième ligne du Canadien…

En rafale

– Rapide !

https://twitter.com/TVASports/status/1089686554858131456

– À suivre…

– Alex Belzile en action au Match des étoiles de la AHL.

– Le Drakkar est en feu.

PLUS DE NOUVELLES