Brendan Gallagher rebondira-t-il après une saison difficile? Oui, si…

S’il y a bien un joueur qui devra en donner plus à l’équipe cette année, c’est Brendan Gallagher.

Entre 2012 et 2015, Gallagher nous avait habitués à produire environ un point à toutes les deux rencontres.

En 2015-16, Il en avait obtenu 40 en 53 matchs.

Mais il s’est fracturé la main et a mis du temps à redevenir lui-même.

La saison suivante, il s’est à nouveau fracturé la (même) main et n’a obtenu que 29 points en 64 rencontres. Seulement 10 buts…

On parle beaucoup du ralentissement de Plekanec (28 points en 78 rencontres), mais celui de Gallagher inquiète davantage en raison de son âge, de son contrat et de son rôle. Gallagher vient de disputer la pire saison de sa carrière et le Canadien espère (vraiment) le voir rebondir.

Comment expliquer ça (autrement qu’avec ses deux opérations à la main)?

Le Canadien aura besoin de lui cette saison!

Le temps de jeu en power play de Gallagher a chuté de 3 minutes par rencontre… À deux… Puis à zéro en fin de saison.

Inutile de vous rappeler que les bons attaquants obtiennent une bonne part de leurs points avec l’avantage d’un homme?

Marchand et Gallagher étaient comparés l’un à l’autre il y a deux ans. L’un s’est mis à produire comme une machine en power play et l’autre, à ne plus être efficace.

Gallagher devra aussi trouver un moyen d’augmenter son pourcentage d’efficacité (tirs). Il n’a converti que 8,3 % de ses tirs en buts la saison dernière… Ce qui est nettement inférieur à ce qu’il nous avait habitué.

Finalement, Gally devra aussi développer une chimie rapidement avec certains coéquipiers. La stabilité de son trio jouera un rôle dans sa production.

Gallagher connaîtra-t-il une bonne saison en 2017-18? Rebondira-t-il?

Son Corsi a été excellent l’an dernier et il a tout de même été impliqué dans les rencontres. Il demeure l’un des meilleurs attaquants de l’équipe en général. Ne reste qu’à davantage convertir ses tirs et à cumuler des points sur l’avantage numérique. #UnPeuDeChanceSVP

Espérons que sa main lui permettra de faire ça à nouveau…

En rafale

– L’heure de la retraite a sonné pour Vernon Fiddler… Dont le principal souvenir (que j’aurai de lui) impliquera à jamais Alain Vigneault.

– Ryan Carter a aussi annoncé sa retraite au cours des dernières heures…

– L’Avalanche retirera le numéro/chandail de Milan Hejduk en janvier. #6eDeLaConcession

– Le fils de Jacques Chapdelaine continuera-t-il à travailler pour les Alouettes?

– Ça se paye ça, Joey!

PLUS DE NOUVELLES