Brandon Dubinsky : Une carrière en péril pour des raisons nébuleuses?

Le 26 octobre dernier, Brandon Dubinsky a été dépouillé de son rôle d’assistant au capitaine, ce qui a d’ailleurs titillé le principal intéressé. Cette lettre a été brodée sur le chandail de Jack Johnson et ç’a fait énormément jaser dans les journaux de Columbus en début de campagne. Pour quelles raisons John Tortorella lui a enlevé cette lettre? Un dossier certes nébuleux…

Mais ça ne s’arrête pas là. La saga Dubinsky, qui somnolait depuis quelque temps, a ajouté un autre chapitre à son récit hier, puisque le joueur de centre a été renvoyé chez lui. Selon les sources du site The Athletic, ce sont des problèmes personnels qui pourraient menacer sa saison, et même sa carrière, qui en seraient la cause. Dubinsky sera absent indéfiniment et son nom figure d’ailleurs (déjà) sur la liste des éclopés des Jackets. On n’a pas perdu de temps à y inscrire son nom…

Pendant le séjour de l’équipe a Vegas, aucun rapport de police indique que Dubinsky a été impliqué dans quoi que ce soit. Son agent a rapidement clarifié les choses en soulignant que son client avait été renvoyé chez lui à cause d’un diagnostic médical. Ce renvoi n’aurait vraisemblablement pas de lien avec un problème de comportement. Selon Kurt Overhardt, l’agent en question, on parlerait de plusieurs problèmes qu’on a tenté de régler en coulisses lors des dernières semaines.

Toutefois, c’est tout de même la deuxième fois que Dubinsky est « publiquement » ciblé. L’histoire de le priver de son « A » était liée à son jeu, selon Torts. L’histoire de son renvoi, elle, peut-elle être liée à la fracture de l’orbite de son œil gauche (lors de la bagarre contre Zack Kassian)? Plusieurs questions demeurent inconnues, mais lorsque l’on stipule que sa carrière pourrait être compromise, on ne parle sûrement pas d’un simple mal de tête…

En rafale

– Un contrat a deux volets pour Nathan Gerbe, qui devra passer via le ballottage avant de se rapporter à Columbus.

– Regardez la jambe de Joe Thornton… Une blessure qui pourrait l’écarter de l’action pour un bon moment.

– Toujours très touchant ce genre d’histoire…

– Toutes mes sympathies, Monsieur Bergeron.

– Les gens sont tellement plus capables, qu’ils laissent de l’argent sur la table…

PLUS DE NOUVELLES