Bill Belichick et Claude Julien entretiennent encore une belle complicité

Le retour de Claude Julien à la barre du Tricolore ne se passe pas vraiment comme prévu. Après s’être fait éliminer en seulement 6 petits matchs lors des dernières séries, le voilà tout près de connaître la première saison « perdante », dans sa carrière d’instructeur dans la LNH. Avec 3 affrontements contre Boston – dont un hier où le CH s’est incliné – les projecteurs (encore plus qu’à l’habitude) seront dirigés vers l’ancien entraîneur des Bruins, cette semaine.

Il est évident que Julien sera rempli d’émotions, mercredi, lui qui fera un retour au TD Garden pour la première fois depuis son congédiement…

Ayant passé près de 10 saisons du côté du Massachusetts, où il a atteint la finale en 2013 et remporté la coupe Stanley en 2011, Julien retrouvera des amis de longue date, dont un certain Bill Belichick…

Les deux hommes se sont liés d’amitié, et ils s’échangent encore des messages textes, même si Claude Julien se retrouve désormais à 494km de Bean Town. L’entraîneur chef du Canadien a avoué que Belichick a joué un rôle primordial, lors de ses débuts avec les Bruins. Les valeurs des deux hommes sont similaires, ce qui les a unis.

 

« Je me souviens de mes premières années à Boston, quand je suis arrivé, on essayait de bâtir une équipe gagnante et ça n’allait pas toujours bien (…) Bill Belichick et ses adjoints voyaient ce que je faisais, me respectaient et m’ont soutenu quand ça chauffait. Finalement, on a réussi à gagner. Ce soutien et le fait qu’ils reconnaissaient ce que je faisais ont peut-être renforcé ma présence à Boston, m’ont rassuré en quelque sorte.»

Il faut rendre à César ce qui est à César : Claude Julien a redoré le blason des Bruins, durant les 10 années qu’il a passées là-bas. Avec la féroce concurrence des Patriots, qui occupe pas mal de place dans ce coin de l’Amérique, il a permis au hockey de prendre encore plus d’importance auprès des amateurs de sports à Boston.

En rafale

– C’est une renaissance, pour l’Avalanche.

– Ouch…

– Il me semble qu’il pourrait aider le CH, non ?

– Ouin…

PLUS DE NOUVELLES