Bergevin s’obstine à ne pas accepter une clause précise à Max Pacioretty

Fidèle à mes habitudes, j’écoute le 91,9 Sports en après-midi puisque souvent, j’y déniche quelque « liner » très séduisant. Ce fut le cas encore aujourd’hui. François Bessette, qui prend place pendant les vacances estivales des réguliers, et qui est meilleur à la radio qu’à la télé, a mentionné ceci (selon des propos de Georges Laraque) : Marc Bergevin serait obstiné à ne pas offrir une clause de non-échange à son capitaine.

Si cette information demeure véridique, je trouve cela « ordinaire » puisque Bergevin ne s’est pas réellement débattu lorsqu’il a accepté d’en offrir une à Karl Alzner. Alzner peut remettre une liste de sept formations où il ne désire pas jouer. Est-ce si « grave » que ça accepter cette demande de Max Pacioretty? Un gars qui a toujours été honnête envers le Canadien, qui a marqué une tonne de buts et qui a affronté les médias plus souvent que quiconque? Pourquoi ne pas lui donner? Juste par « orgueil » mal placé? Le gars veut se « backer » et ne veut pas être transigé n’importe où, on peut le comprendre.

Ce dossier est tellement nébuleux. On ne veut plus négocier, on veut le transiger, mais lui veut rester à Montréal. À partir de là, le gars est mieux de demeurer chez lui lors du camp d’entraînement (s’il n’est pas échangé). Comment se sentira-t-il d’enfiler cet uniforme à nouveau alors qu’il ne semble plus le bienvenu? Je ne suis pas le seul qui pense ainsi au sujet de Max Pacioretty. Pourrait-il boycotter le Canadien?

T’sais, j’essaie d’être positif envers Marc Bergevin, mais il ne m’offre rien pour que je le supporte sur la place publique. Je n’endosse pas ses gestes et ses propos… C’est plutôt son attitude à lui qui doit être remise en question et non seulement celle de ses joueurs.

En rafale

– Tout le monde pense la même chose, sauf Marc Bergevin et Geoff Molson. Comment ces deux hommes-là peuvent-ils être autant arrêtés sur leurs idées ?

– Ce type de propos que tu veux entendre de tes joueurs.

– Les Sharks de San Jose semblent excessivement satisfaits de son addition.

Maudit que ça brasse parfois dans les aéroports.

PLUS DE NOUVELLES