Bergevin sera à la recherche d’aubaines

À la veille de la date limite des transactions, plusieurs rumeurs sont présentes. Le Canadien n’y fait pas exception. Cependant, il ne faut pas s’attendre à ce que le Tricolore obtienne les joueurs les plus convoités.

En effet, selon Martin McGuire, le directeur général de la formation montréalaise va davantage scruter les aubaines de dernière minute.

Bien que le Canadien était dans les pourparlers pour l’obtention de Matt Duchene, le prix à payer ne convenait pas à la haute direction de l’équipe. Marc Bergevin ne dit pas à la légère qu’il ne veut pas hypothéquer l’avenir du club pour aller chercher un joueur de location. Il tient mordicus à garder l’avenir de l’équipe intact.

C’est pour cette raison que lorsque Bergevin s’est rendu compte que le coût à payer était trop élevé, il a abandonné l’idée de mettre la main sur le joueur de centre. Il aurait même fait monter les enchères afin que le prix soit plus élevé pour les Blue Jackets.

Bref, le Canadien est prêt à transiger, mais il n’a pas l’intention de surpayer pour acquérir des joueurs qui ne pourront aider la formation à long terme. C’est pour cette raison que le directeur général du club va se magasiner des aubaines de dernière minute demain.

Bergevin nous a déjà montré qu’il est capable de faire de belles choses avec cette tactique. C’est de cette manière qu’il a acquis les services de Thomas Vanek en 2014. Le prix initial pour l’obtention de ses services était un choix de première ronde. Cependant, le Canadien ne voulait pas payer aussi cher et il a attendu que le prix diminue.

Ce qui est arrivé. Le prix a chuté dans les derniers instants et Vanek s’amenait avec un choix de 5e ronde en retour de Sebastian Collberg et d’un choix de 2e ronde. On peut donc s’attendre à une stratégie similaire de la part de l’état-major du Tricolore.

Elle pourrait être utilisée afin de mettre la main sur le joueur des Rangers de New York, Chris Kreider. Il serait effectivement convoité par Marc Bergevin. Un joueur qui patine, qui donne toujours un effort constant, tout en étant rapide. Des qualités que l’entraîneur-chef, Claude Julien, aime bien.

Cependant, les partisans se rappellent encore l’incident survenu lors des séries éliminatoires de 2014. Seront-ils en mesure de lui pardonner si jamais le directeur général des Canadiens de Montréal réussit à l’obtenir?

En Rafale

– Pas mal!

– Le numéro de Shane Doan est retiré ce soir.

– Pour se mettre dans l’ambiance de la journée de demain.

– Les Flyers vont attendre à la dernière minute en ce qui concerne Wayne Simmonds.

– Un petit échange mineur.

PLUS DE NOUVELLES